Toulouse remporte le Clasico

  • Toulouse remporte le Clasico
    Toulouse remporte le Clasico
Publié le / Mis à jour le

L’un des plus beaux matches de la saison en Top 14 s’est déroulé ce samedi au stade Jean-Bouin. Le Classique des Stades a accouché d’un 37-33 en faveur de Toulouse lors de cette 22e journée. Les Haut-Garonnais auront imposé leur jeu et leurs assurances, tout en ayant aussi marqué sur deux interceptions. Paris n’aura été qu’en réaction durant cette rencontre à huit essais où les soldats roses se contentent du bonus défensif ! Attention danger de relégation pour la Capitale après ce 15e revers de la saison face au Capitole…

Juste avant que la sirène ne retentisse et après des efforts colossaux, les Parisiens ont opté pour le bonus défensif. Alors que Jules Plisson a manqué des transformations en coin qui le feront cogiter longtemps, voilà qui en dit long sur le combat pour le maintien que les Stadistes de la Capitale sont en train de mener. Et sur le manque de confiance qui les habite. Ils ont eu beau essayer de remonter tout le terrain lors d’une deernière action, cette défaite 37-33 s’est jouée avant.

Alors que Toulouse a fait preuve de caractère en conduisant ce match, Paris n’a pu que réagir. Solides en défense (notamment avec des montées inversées), les joueurs de Mola ont avancé et marqué presque à chaque temps fort. Avec quatre essais de trois-quarts (dont deux interceptions de Kolbe et Médard), les Haut-Garonnais ont toujours été devant à la marque. Précieux.

Les joueurs d'Azam et Dupuy ont préféré le bonus

Mais les soldats roses ont toujours réagi avec les générosité. Un doublé de Yobo a mis en valeur l’envie de Camara ou les grattages de Danty. Le combat en mêlée a aussi été équilibré quand Paris a mieux fini dans ce secteur. Pour couronner ce match incroyable, le suspense s’est invité devant un stade Jean-Bouin garni et bouillant.

 

Le Stade Français a d’abord poussé pour revenir dans les clous (72e, essai de Daguin) avant de pousser pour viser le match nul à deux minutes du terme.

 

Mais en manque de solutions, les joueurs d’Azam et Dupuy ont donc préféré assurer le bonus défensif. Toulouse a fait forte impression lors de ce choc des Stade et passe second du classement en attendant la fin de la journée. Paris tremble avec trois petits points d’avance sur la relégation et ses trois concurrents qui comptent un match en moins.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir