La Rochelle fait trembler puis libère Marcel-Deflandre !

  • La Rochelle fait trembler puis libère Marcel-Deflandre !
    La Rochelle fait trembler puis libère Marcel-Deflandre !
Publié le

Les Maritimes ont exorcisé leurs vieux démons en enchaînant une deuxième victoire de rang en Top 14, ce samedi. A une semaine de leur quart de final européen, les Maritimes se sont rassurés en s'imposant devant Bordeaux-Bègles. Toujours en tête au tableau d'affichage, derrière une entame de match euphorique, les joueurs de Patrice Collazo ont passé cinq essais à l'UBB par l'intermédiaire de Charles Bouldoire (3e), Dany Priso (6e), Tawera Kerr-Barlow (24e), Afa Amosa (56e) puis Alexi Balès dans les arrêts de jeu (80e+3).

Le "derby de l'Atlantique" aura tenu toutes ses promesses en ouverture de la22e journée de Top 14 ! Il ne fallait pas arriver en retard à Marcel-Deflandre ce samedi, et encore moins partir à l'avance. Euphoriques dans les cinq premières minutes, avec deux essais inscrits, les Maritimes ont construit leur succès grâce à une entame de match tonitruante. Ils se seront offert le bonus offensif par le biais d'une fin de rencontre tout aussi ébouriffante. Maîtres de leurs temps forts, les hommes de Patrice Collazo, pourtant loin d'être sereins, ont réalisé une très bonne opération comptable au classement grâce à cette victoire à cinq points.

Et pourtant, La Rochelle a tremblé

Oui, les Maritimes ont retrouvé la clé du succès, une semaine après Lyon. Mais comme face au LOU, le Stade Rochelais a affiché les stigmates d'un dernier mois difficile. La série de quatre défaites consécutives a laissé des traces. Les Jaune et Noir tentent de s'en remettre semaine après semaine. Mais en net progrès, les coéquipiers de Kévin Gourdon ont toutefois assuré l'essentiel. Voire même davantage.

Muets à partir de la 24e minute, les Rochelais ont vu revenir leurs adversaires au tableau d'affichage. Décomplexé, et renforcé par ses internationaux malgré la blessure prématurée de Marco Tauleigne, Bordeaux-Bègles s'est montré dangereux jusqu'au coup de sifflet final. A l'image d'une dernière action avec cent mètres à remonter pour les Girondins, le chemin de l'exploit s'est avéré un peu trop long pour l'UBB. Les joueurs de Rory Teague n'ont pas démérité, mais s'inclinent à nouveau après avoir retrouvé le goût de la victoire il y a une semaine. A l'heure de se tourner vers le premier quart de finale européen de son histoire, La Rochelle s'est totalement relancée dans la course au Top 6.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?