• Ballotage défavorable
    Ballotage défavorable
Publié le / Modifié le
Féminines

Ballotage défavorable

Les Louves se sont repris après un début de saison raté. Mais le retard accumulé paraît difficile à combler avec un calendrier plus difficile que Rouen, leur concurrent direct.

Tant qu’elles gagnent, elles jouent. À quelques journées de la fin du championnat, les Lyonnaises sont à la lutte avec Rouen pour la qualification, et donc la promotion en Top 16 la saison prochaine. Après un départ raté (quatre défaites en cinq journées), elles ont bien redressé la barre. Mais les points perdus l’ont été définitivement et le challenge paraît relevé. Elles débutaient donc hier à Caen une sorte de phase finale préliminaire où chaque défaite risque d’être rédhibitoire. « Nous allons jouer crânement notre chance, lance Paul Hugonnier, l’un des entraîneurs. Sur le papier, Rouen a un calendrier plus abordable. Mais nous avons vu cette saison qu’il pouvait y avoir des résultats surprenants, comme la victoire de Chilly-Mazarin à Caen. »

Dupré blessée

Pour surprendre, le Lou devra composer avec quelques absences. Contre Sassenage, l’infirmerie a continué de se remplir, avec les blessures de la centre, Claire Dupré (cheville), et de la troisième ligne centre, Bérénice Devarenne (commotion).
Dans tous les cas, le Lou devra s’attacher à reconstruire pour la saison prochaine. Plusieurs joueuses devraient arrêter, d’autres, plus jeunes, se sont fait remarquer. Ainsi, la troisième ligne, Coralyne Vittet, a passé avec succès des tests avec Montpellier. Reste à savoir s’il recroisera vite ses anciennes coéquipières. « Cette saison, il y a une bonne opportunité à saisir et ce serait bien d’accrocher le bon wagon, conclut Paul Hugonnier. L’objectif est de jouer avec les grandes à terme… »

Midi Olympique
Voir les commentaires
Réagir