Béziers file en barrages

  • Béziers file en barrages
    Béziers file en barrages
Publié le , mis à jour

Pour le compte de cette avant-dernière journée de Pro D2, Béziers s'est imposé (19-38) à Albert Domec devant un public carcassonnais (et biterrois) nombreux. Devant au score tout au long du match, les Biterrois n'ont quasiment jamais tremblé dans un match animé.

Résumé

Dans un stade Albert-Domec quasiment comble, Béziers assure sa qualification en barrage. Bien lancé par l'essai de Ratu Ratini dès le début du match, les Biterrois n'ont jamais tremblé pour s'imposer en terre audoise. Trop pénalisés, les hommes de Mathieu Cidre ont fini par payer leurs erreurs défensives dans les rucks, punit par un Porical des grands soirs au pied (13,25') malgré le vent très fort dans l'Aude. Aidé par le carton jaune attribué au demi d'ouverture Suchier (20'), les « Jaune et Noir » ont eu l'espoir de revenir au score grâce à l'essai en bout de ligne de Lazzarotto (29') mais les Bitterois avaient trop envie de voir les phases finales. Les Héraultais réaccélérènt et plantèrent une nouvelle banderille en toute fin de mi temps par l'intermédiaire de Chevtchenko (37'). A la mi-temps, Béziers rentrait au vestiaire avec un score favorable de 20 à 7. Toujours aussi tendue, cette rencontre accoucha d'un nouveau carton jaune pour Fabien Grammatico (47') ce qui n'empêcha pas les Biterrois d'accentuer la marque par Puletua (57'). Inspirés par le bon coaching de Mathieu Cidre, les Carcassonnais firent lever Albert-Domec par un essai de Vito (71') puis par Adrien Devisme (73'). Une dernière interception de Blanc vint valider la belle victoire biterroise en toute fin de match (80'). Score final : 19 à 38 pour Béziers.

Le tournant du match : L'interception de Ratini

En début de match, les Carcassonnais tentent une relance de leur terrain par l'intermédiaire de Raynaud. Sur une passe mal assuré, l'ailier supersonique de Béziers, passé par le Stade Français et Grenoble, intercepte la balle. L'international fidjien sort ses cannes de feu pour terminer sa course de 40 mètres dans l'en-but. Cet essai place les hommes de David Aucagne dans des conditions idéales pour la suite puisque les Héraultais ont globalement dominé la première mi-temps.

L'homme du match : Puletua était partout

Hyper actif en défense, le joueur a aussi été récompensé en attaque par un essai à la 57e minute inscrit en force. Le centre biterrois a été sans conteste l'un des hommes de cette partie.

Les meilleurs

Béziers : Puletua, Bourdeau, Porical
Carcassonne : Lazzarotto, Zito

Théo Combes

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?