En vue de la demie, Carter inquiète

  • En vue de la demie, Carter inquiète
    En vue de la demie, Carter inquiète
Publié le

Dan Carter, qui quittera les Hauts-de-Seine mi-juin pour rejoindre le championnat japonais, souffre donc d’une élongation à une cuisse.

Samedi soir, au cœur d’une bien trop sage troisième mi-temps, l’un de ses coéquipiers nous confiait à ce sujet : « Une élongation, c’est trois semaines. Je doute donc que Dan soit de retour pour la demi-finale de Top 14. » De facto, c’est une course contre-la-montre qui démarre aujourd’hui pour le double champion du monde kiwi, jusqu’ici auteur d’une saison neutre. Et si Carter n’était pas rétabli, alors ? Rémi Tales, qui pensait avoir disputé son dernier match avec le Racing il y a huit jours contre Agen, s’imposerait évidemment comme le numéro 1 à l’ouverture. Auteur de sa meilleure saison depuis qu’il a débarqué au Racing (15 titularisations toutes compétitions confondues), Rémi Tales est dans les faits un ouvreur de calibre international (13 sélections), quand bien même il n’est qu’un humble numéro 3 au club. Derrière, la question de la doublure reste néanmoins à trancher : qui du polyvalent Antoine Gibert ou du quasi retraité Benjamin Dambielle (1 seule titularisation cette saison en Top 14, aucune en Champions Cup) prendrait place sur le banc de touche ?

Marc Duzan
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?