Décla ...

Après le revers essuyé face à cette équipe de Nouvelle-Zélande, les Bleus se sont confiés ...

Paul GABRILLAGUES

Deuxième ligne du XV de France

On fait une bonne première période, en deuxième ils prennent le dessus physiquement. En touche, ils ont été vraiment bons, ils ont bien réussi à nous contrer dans ce secteur de jeu, ils vont vraiment vite en touche c’est très fort. Ce sont tous ces petits détails qui font la différence. Je trouve mon carton jaune hypersévère. En première période il y a un plaquage à peu près pareil sur Maxime Médard qui n’est pas sanctionné d’un carton jaune. Sur mon action il y a un écran sur moi, je rattrape le mec, et l’arbitre ne regarde même pas la vidéo. C’est frustrant. Tout le groupe est déçu de cette rencontre.

Camille CHAT

Talonneur du XV de France

Il y a beaucoup de frustration sur la deuxième mi-temps, car on est devant à la pause. On a un peu failli en défense. Sur la touche on a perdu pas mal de ballons, il faut qu’on travaille ce secteur de jeu cette semaine. Ils mettent beaucoup de rythme dans le match, ils ne s’arrêtent jamais. On n’a pas su ralentir les rucks en mettant les mains sur le ballon, ça leur a permis d’enchaîner, et une fois lancés, ils sont très difficiles à arrêter. C’est dommage, car on avait vraiment ciblé ce match.///

Yoann MAESTRI

Deuxième ligne du XV de France

Il faut qu’on s’appuie sur ce qui a marché dans le premier match pour essayer de les déstabiliser lors de la prochaine rencontre. Le score est totalement logique, on a pris une grosse claque. Il y a une différence entre nous et les meilleurs. Et la Nouvelle-Zélande c’est la meilleure équipe du monde. On a réussi à les faire douter en première mi-temps, mais dès qu’ils ont pris le score en seconde mi-temps tout s’est enchaîné. On le sait, dès que les Blacks prennent le score et qu’ils lâchent les chevaux, ça devient vraiment compliqué.///

Teddy THOMAS

Ailier du XV de France

On n’est pas rentré dans la seconde mi-temps, on est resté aux vestiaires. Peut-être qu’on a trop cru en une possible victoire et qu’on a oublié les fondamentaux. On les a moins agressés défensivement, on les a laissés jouer, et face à une équipe comme ça, on en paie le prix fort.

Anthony BELLEAU

Demi d’ouverture du XV de France

Le score est lourd à la fin du match, il ne reflète pas ni la préparation qu’on a effectuée ni l’état d’esprit qui nous animait. On n’est pas sorti du vestiaire en seconde mi-temps, on les a laissés imposer leur rythme, seulement contre les Blacks ça se paie cash. C’est dommage parce qu’on avait réalisé une bonne première période. Les Néo-Zélandais excellent dans la transition attaque-défense après des turnovers, et malheureusement on a perdu trop de ballons. Cette défaite doit nous servir de leçon. Je ne pense pas que les Blacks soient imbattables, il faut seulement les laisser constamment dans le doute.