Aller crescendo

  • Aller crescendo
    Aller crescendo
Publié le

Le 21 juin, une quarantaine de joueurs grenoblois ont retrouvé le stade Lesdiguières pour débuter la préparation de leur saison en Top 14. Le tout dans la bonne humeur et sous la chaleur.

Samedi 12 mai, Grenoble décrochait son accession en Top 14 face à Oyonnax (47-22). Après un peu plus de cinq semaines de vacances méritées, les Grenoblois sont de nouveau sur le pont depuis jeudi 21 juin. « C’est la première fois depuis que je suis en France qu’il y a une quarantaine de joueurs pour une reprise », se félicitait Dewald Senekal, l’entraîneur des avants du FCG. Parmi ces joueurs, plusieurs recrues : Mike Tadjer, Clément Ancely, Steeve Blanc-Mappaz, Théo Nanette, Pablo Uberti et Gaëtan Germain. Le groupe sera au complet le 23 juillet au plus tard avec l’arrivée des derniers engagés en Super Rugby et le retour des champions du monde des moins de 20 ans, Kilian Geraci et Antonin Berruyer.

« Avoir le moins de casse possible »

Sous la chaleur en ce premier jour de l’été, la bonne humeur et les sourires étaient au rendez-vous. « On est contents de se retrouver, expliquait le troisième ligne Loïc Godener. En plus, on s’était quitté dans l’euphorie. On voit aussi que les nouveaux ne se prennent pas la tête. On va jouer le Top 14 et le Challenge (le FCG se retrouve dans la poule 5 avec les Harlequins, le Benetton Trévise et Agen, N.D.L.R). On est tous très excités. On a envie que ça commence mais on va d’abord se préparer. » Pour la reprise, les joueurs ont eu droit à de la musculation, du cardio et des tests de vitesse. Le ballon a été introduit dès vendredi. « Le premier objectif de la préparation est d’essayer d’avoir le moins de casse possible, précise Dewald Senekal. Le deuxième est de se concentrer fortement sur la cohésion. L’année dernière, on a pris beaucoup de temps pour s’investir dans notre rugby, moins sur ce point. Là, on va essayer de trouver un équilibre. » Le staff grenoblois souhaite une montée crescendo dans la préparation avant le départ pour un stage à Val d’Isère du 8 au 14 juillet. « On rentrera alors vraiment dans les objectifs clairs, ce que qu’on veut construire avec le groupe et les règles de vie. » Les Grenoblois sont conscients qu’ils doivent réussir leur préparation pour faire bonne figure en Top 14. « On ne peut pas se permettre d’arriver et espérer exister dans ce championnat si physiquement on n’est pas prêts, cadre le deuxième ligne Mickaël Capelli. Si on n’a pas le cardio ou la musculature pour, on sait qu’on va exploser. C’est vraiment le moment où il faut travailler. »

Un staff renforcé

Contrairement aux joueurs, le staff, avec notamment un recrutement qu’il a fallu étoffer avec la montée, n’a pas vraiment coupé durant l’intersaison. Pour lui, l’heure de la reprise a d’ailleurs sonné plus tôt avec un stage de deux jours à l’Alpe d’Huez. Annoncé dans Midi Olympique il y a plusieurs semaines, Jean-Noël Perrin le rejoint. L’entraîneur des avants des Crabos du FCG, champions de France cette année, prend en charge la mêlée. « Il va aussi intervenir sur le jeu des avants, sur les constructions des séances pour essayer d’être plus efficaces. Jean-Noël est quelqu’un de passionné et qui connaît son sujet », loue Dewald Senekal. Sur la dynamique de la fin de saison dernière, avec onze matchs gagnés sur treize, un groupe renforcé et une bonne préparation espérée, les espoirs de maintien sont permis en Isère. « On sait que ça va être dur pour nous mais ce n’est pas impossible, assure Loïc Godener. On se doit d’être prêts pour le premier match en août. »

Par Laurent Genin

Anonyme
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?