« Continuer à apprendre et à grandir »

  • « Continuer à apprendre et à grandir »
    « Continuer à apprendre et à grandir »
Publié le

Antoine miquel - Troisième ligne. Si cela n’a pas encore été officialisé, le joueur de 24 ans devrait être le capitaine agenais pour ce qui sera sa dernière saison au sein du club lot-et-garonnais.

Comment imaginez-vous la saison à venir ?

Comme la dernière. Je l’espère en tout cas. Ce serait fantastique de se maintenir à nouveau et pourquoi pas de gagner une place au classement. Ceci dit, je pense qu’elle sera plus difficile. L’an passé, nous avons réussi à battre certaines équipes à Armandie plus deux à l’extérieur, le Stade français et Pau, qui devraient nous attendre de pied ferme.

L’an dernier, le début de saison avait été très difficile avec sept défaites lors des huit premiers matchs.L’entame de championnat est-elle un objectif prioritaire cette année ?

C’était à l’image de nos matchs. On avait du mal à les démarrer. J’espère que ce sera l’inverse cette saison. Nous avons pour nous l’expérience d’un an en Top 14. Il y a eu assez peu de turnover dans l’effectif. Les joueurs qui ont été recrutés n’ont pas tous joué en première division mais cela peut être une force : ils vont avoir envie de prouver qu’ils peuvent exister. Quant à nous, le petit groupe de jeunes qui a explosé l’an dernier, nous savons que nous ne sommes pas arrivés. Nous jouons avec les pros depuis deux ans seulement et nous aurons peut-être même plus à prouver.

L’équipe a perdu des cadres importants. Comment faire pour que cela impacte le moins possible le collectif ?

Nous n’avons pas perdu énormément de joueurs mais des gens très importants du vestiaire sont partis, oui. Il faudra faire avec. Cela ne me fait pas peur. Il peut encore y avoir de très bonnes surprises parmi les recrues ou les jeunes qui nous rejoignent.

On vous sent très serein…

Ça ne sert à rien de tout craindre. C’est justement en ayant peur qu’on se ferme et qu’on réduit son jeu. Il ne faut pas que cela arrive. C’est grâce à notre jeu que nous sommes montés de Pro D2 en Top 14 puis que nous nous sommes maintenus.

Etes-vous officiellement capitaine ?

Je n’en ai pas encore discuté avec les entraîneurs et je ne me prends pas du tout la tête avec ça. Je le serai avec grand plaisir. Après, je ne suis pas quelqu’un qui parle beaucoup. Je préfère laisser la parole à ceux qui ont vraiment envie de parler comme Ricky (Januarie, N.D.L.R.) par exemple, qui nous amène beaucoup avec son expérience. D’autres joueurs disent quelques mots de temps en temps. Pour moi, le principal est de montrer la voie sur le terrain en étant exemplaire.

Ce devrait être votre dernière saison à Agen puisque vous rejoindrez Toulouse en 2019. L’abordez-vous différemment des autres ?

Rien n’est officiel. Dans le rugby actuel, on ne sait jamais ce qui peut arriver alors peut-être qu’il y en aura une autre au final. On ne sait jamais de quoi l’avenir sera fait alors je ne préfère pas y penser à moyen ou long terme. Je me concentre sur l’année qui arrive. Si c’est la dernière, cela ne changera rien. J’en profiterai au maximum. Je ne l’aborde pas du tout différemment en tout cas.

Malgré des sollicitations, vous avez souhaité rester. Pourquoi ?

Je voulais aller au bout de mon contrat car ce n’était pas le bon moment de partir. J’avais encore des choses à faire à Agen, que ce soit en Top 14 ou en Pro D2. J’avais dit assez tôt que même si on descendait, je resterais. Je veux continuer à apprendre et à grandir.

Emilie Dudon
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?