Barrère, Monsieur exemplaire

Jean-Baptiste Barrère attaque une nouvelle saison à Béziers, sa quatrième dans l’Hérault, avec un statut de leader de plus en plus affirmé dans le vestiaire.

D’apparence bienveillante, le Béarnais répond à toutes les questions avec un calme et une constance remarquables. Jamais un mot plus haut que l’autre et surtout faire passer le groupe avant soi-même, cela semble le leitmotiv de Jean-Baptiste Barrère. Mais sous ses aspects de grand personnage paisible se cache un pilier majeur du vestiaire de l’ASBH. Capitaine à sept reprises l’an dernier, officiellement deuxième dans la hiérarchie, l’ancien Palois a une voix qui porte de plus en plus et se fait le relais du staff. Le troisième ligne aile a une grande expérience du Pro D2 et est l’un des joueurs les plus utilisés par le duo d’entraîneurs David Aucagne - David Gérard, avec 1 583 minutes jouées. « Jean-Bapt’ fait partie des leaders du groupe, au-delà de son âge et du nombre d’années qu’il a passé à Béziers, témoigne le second nommé. Si l’an dernier on a fait une telle saison (5e du championnat), c’est parce qu’il était capitaine de l’équipe et l’a porté jusqu’à s’épuiser lui-même. Il a fait un don de soi terrible et c’est pour ça aussi qu’il a eu un coup de moins bien au mois de novembre. Il était vraiment fatigué. »

À l’image de son club

La forme de l’équipe biterroise connaît effectivement une période très difficile à l’approche de l’hiver avec une vilaine série de quatre défaites. Et les performances de Jean-Baptiste Barrère suivent la courbe de l’ASBH. De même que l’incroyable série de huit matchs sans défaite entre février et mi-avril expose toute la combativité et la disponibilité du numéro six dans le jeu courant. Certes, il a pu coûter cher à son équipe avec un carton rouge et un carton jaune reçus cette saison mais il a surtout inscrit quatre essais, fait notable pour un troisième ligne. Et comme d’habitude il ne se met pas en avant. Il préfère souligner l’importance des supporters à domicile et même à l’extérieur : « Je pense à cette victoire contre Biarritz qui a été extraordinaire, le match à Narbonne évidemment. Lors du dernier match contre Nevers plus de 10 000 Biterrois étaient présents pour mettre une ambiance exceptionnelle. Mon objectif c’est de revivre des émotions comme ça. »
Car si le club a lancé sa saison 2018-2019 en fin de semaine dernière avec la présentation des nouvelles recrues et du nouveau sponsor maillot, le staff technique a décidé de ne pas encore communiquer ses objectifs. À défaut de pouvoir jauger les forces en présence, Jean-Baptiste Barrère continue sa préparation en pensant à l’atmosphère du stade de la Méditerranée, et avec un statut de « valeur sûre » du championnat plus que jamais justifié.

Par Quentin Put