La quête du timing parfait

S’il est manager de l’équipe, Franck Azéma n’en demeure pas moins (de conserve avec Xavier Sadourny) un technicien toujours proche du terrain, en ce qui concerne la mise en place des systèmes offensifs, et plus particulièrement des trois-quarts. 

À ce titre, dans la droite ligne de son prédécesseur Joe Schmidt, Franck Azéma accorde une importance toute particulière au timing parfait entre le porteur de balle et ses partenaires, ainsi que dans la précision des angles de course. Une minutie qui se retrouve régulièrement au travers des lancements de jeu auvergnats, l’un des meilleurs atouts offensifs de l’équipe, notamment par le biais de passes redoublées réalisées au cordeau. Le hic?Il est que, pour trouver son plein rendement, la quête du timing d’Azéma passe par l’installation d’automatismes entre partenaires, que les nombreuses blessures de la saison dernière n’ont pas permis de trouver. À charge de revanche, on l’espère...