La zone de contact

  • La zone de contact
    La zone de contact
Publié le , mis à jour

Après son départ de l'Union Bordeaux Bègles, Jeremy Davidson a posé ses valises en terre briviste. L'entraîneur vient apporter son travail et son expertise pour retrouver le chemin de l'élite dès cette saison. Décryptage de ses forces. 

S’il est un domaine dans lequel Jeremy Davidson peut être considéré comme un spécialiste, c’est d’abord celui de la défense, secteur dont il était en charge quand il entraînait l’Ulster. Voilà pourquoi il a toujours insisté sur le système collectif quand l’adversaire le ballon mais aussi sur les attitudes individuelles pour perdre le moins de duels possible et donc le moins de terrain. Mais c’est plus globalement sur la capacité à gagner cette ligne d’avantage ou à la repousser que Davidson considérait comme un point prépondérant lorsqu’il exerçait à Aurillac. En ce sens, il réclame une grande exigence à ses hommes quand ils ont des munitions. Il l’expliquait ainsi : « Au niveau de la conservation, du placement du ballon au sol ou du jeu debout, on a besoin d’être rigoureux quand on a la possession, car si on arrive à déplacer le ballon et à faire bouger les adversaires, on va trouver des faiblesses dans les défenses qui deviennent de plus en plus difficiles à franchir. […] La zone de contact, c’est une priorité. »

Jérémy Fadat
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?