Oscars Midi Olympique : les votes sont ouverts

Depuis 1954 les lecteurs de Midi Olympique sont invités à élire les trois meilleurs joueurs français de la saison, en club et en sélection. Des joueurs qui seront honorés au mois de novembre à Paris, lors d'une soirée de gala exceptionnelle.

C’est l’heure de voter ! Comme chaque année depuis 1954, Midi Olympique ouvre les votes pour décerner, en novembre prochain, ses Oscars annuels. Les 64e du nom. Il y a 63 ans, c’est l’honorable Lucien Mias qui avait été le premier joueur à recevoir la distinction. En 2018 ? L’heureux élu se trouve parmi les noms qui figurent ci-dessous. Une sélection qui a fière allure, où tous les postes, tous les clubs et tous les rugbys sont représentés. Et dont il faudra extraire l’Oscar d’or de la saison.

L'heure des jeunes ?

Le titre du Castres olympique et la saison particulièrement bien remplie de son troisième ligne Mathieu Babillot ont marqué les esprits. Tout comme les performances réalisées par Teddy Thomas (Racing), Mathieu Bastareaud (Toulon) ou même Kelian Galletier (Montpellier).  Une chose est certaine, la jeune génération pointe le bout de son nez et la lutte sera serrée d'ici au décompte final, en septembre prochain. 

 

A vous de voter

Ouverts, vos votes devront donc trancher. Que ce soit par courrier (coupon à découper sur le journal midi-olympique), ou sur le site www.midi-olympique.fr. Les résultats seront connus le 5 novembre , à l’occasion de la cérémonie de remise des prix à Paris, sous les dorures du Pavillon Gabriel, au pied des Champs-Élysées. La soirée se déroulera en présence des joueurs du XV de France, de légendes mondiales du rugby et de 300 invités privilégiés.

 

Les candidats

Babillot, Dumora, Jelonch (Castres) ; Thomas, Nyanga, Chat (Racing) ; Balès, Priso, Bourgarit (La Rochelle) ; Galletier, Fall, Picamoles (Montpellier) ; Ramos, Dupont (Toulouse) ; Bastareaud, Guirado (Toulon) ; Couilloud, Puricelli (Lyon) ; Lespiaucq-Brettes (Pau) ; Parra, Rougerie, Grosso (Clermont) ; Jalibert (Bordeaux) ; Miquel, Fouyssac (Agen) ; Gabrillagues, Danty (Paris) ; Ikpefan (Oyonnax) ; Hirèche (Brive).

Réactions

Commentaires

@Jacques Verdier Bravo belle composition J'ai voter Babillot,Bastareaud,et Thomas il y a tellement de talents,j'ai failli voter Philippe Dintans Stadoceste-Tarbais,mais je me suis retenu,je n'arrive pas a faire sans lui et Ceux de 1973/1988..que reste t-il aujourd'hui?