Louis n’est pas encore roi…

  • Louis n’est pas encore roi…
    Louis n’est pas encore roi…
Publié le , mis à jour

Suite de la revue de l'élite au poste de numéro 8 dans laquelle Louis Picamoles complète le podium.

Que l’on soit très clair. Arraché en juin dernier à sa dernière année de contrat à Northampton (Premiership) pour la somme rondelette d’un million d’euros, Louis Picamoles a dans l’ensemble réalisé une bonne saison avec Montpellier. Toujours très percutant balle en mains, auteur de douze essais et signataire d’une performance XXL en demi-finale, face à Lyon (40-14), le numéro8 du XV de France a partiellement répondu à ce qu’attendaient de lui Mohed Altrad et Vern Cotter, lorsqu’ils décidèrent de le rapatrier dans l’Hérault. Alors, quoi ? Concernant King Louis (son surnom à l’époque où il jouait en Angleterre), on attend toujours qu’il s’impose comme le roi des numéros 8 en France et incarne enfin le successeur d’Imanol Harinordoquy en équipe nationale. Et qu’on le veuille ou non, Picamoles n’a pas encore hissé ses performances au niveau de régularité que l’on est en droit d’attendre d’un tel potentiel. Triqué par le sélectionneur national Jacques Brunel après l’affaire des « bringueurs d’Édimbourg », le tank du MHR a dans la foulée déclaré forfait pour la tournée de juin des Bleus en Nouvelle-Zélande, au motif d’une opération à l’épaule qui pouvait attendre la fin du Top 14 mais pas davantage… Visiblement vexé par la décision du joueur, Brunel est alors monté au front, Picamoles lui a répondu en des termes assez confus et, depuis, la communication entre les deux hommes est sur courant alternatif. Sincèrement, les choses peuvent-elles changer ? Louis Picamoles, soumis à la concurrence de Kevin Gourdon et Marco Tauleigne en équipe de France, verra-t-il le Mondial japonais ? Cette question, à laquelle on aurait certainement répondu par l’affirmative il y a encore quatre mois, demeure aujourd’hui une équation à multiples inconnues…

Marc Duzan
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?