Biarritz commence bien

  • Biarritz commence bien
    Biarritz commence bien
Publié le , mis à jour

Face à une équipe de Montauban qui disputait son deuxième match, le BO a attaqué par une victoire.

Vendredi soir, du côté de Biarritz, il faisait chaud. Très chaud. Aguiléra, justement, affichait pour la première fois son nouveau visage. Food-Trucks au pied de la tribune Blanco, supporters à l’intérieur, partenaires en face. Le changement a bel et bien commencé. Sur le pré, les joueurs arboraient, sous un soleil de plomb, les tout nouveaux maillots. Et les recrues Clément Martinez, Adam Knight, Ilian Perraux et Leone Ravuetaki étaient scrupuleusement observées par les passionnés. Rapidement, Knight faisait d’ailleurs apprécier ses qualités offensives et se réalisait un solide plaquage sur un défenseur adverse (20e), avant de quitter le pré dix minutes plus tard, vraisemblablement touché au genou. Auparavant, le public biarrot avait pu apprécier le sauvetage de Tawalo sur Sayerse, alors que l’ancien Bayonnais, balle en main n’avait plus qu’à aplatir.

Menés 5 à 0, les Rouge et Blanc, au terme d’un chassé-croisé, se sont finalement imposés 14 à 12. Alors forcément, Matthew Clarkin avait le sourire à la fin du match : "Je félicite les deux équipes qui ont essayé de jouer le jeu, malgré la chaleur. C’était un vrai match de préparation, un peu haché par des fautes de main, des fautes techniques, mais la volonté était là ! C’est plutôt positif." Hormis les probables blessures de Leatigaga, Knight et Vakacegu. Cependant, le nouveau directeur sportif du BO a apprécié la réaction de son équipe, menée à deux reprises au score et qui a su revenir pour l’emporter. "Ça, c’est toujours un signe de caractère, dans un groupe. Il y a beaucoup de positif qui en ressort même si ça a été compliqué pour tout le monde."

Burton fait le show

Si un joueur a certainement marqué des points, vendredi soir, c’est Luke Burton ! L’ouvreur australien, entré à la pause, a clairement dynamisé les mouvements. Maxime Lucu et lui ont apporté de la vitesse et ça a plu au public ! "Quand il est rentré, il a accéléré le jeu. J’espère le voir titulaire en 10", glissait David abonné depuis 33 ans. "C’est un joueur agréable à voir jouer, très précis techniquement comme beaucoup d’Australiens, savourait Vincent, un autre amoureux du BO. Il y a de la concurrence cette année, c’est ça qui est intéressant !"

En effet, avec la présence de Pierre Bernard, de l’ancien Angoumoisin Ilian Perraux et de la recrue Tyrone Elkington, cette seule prestation ne permet pas d’affirmer que Burton se place en pôle position pour débuter le championnat à l’ouverture. Mais le polyvalent s’est offert un essai, après une feinte de passe pour permettre à son équipe d’ouvrir le score (50e), avant d’ajuster une somptueuse passe au pied à Yohann Artru, qui remportait ensuite son duel aérien, pour permettre à son équipe de reprendre l’avantage (64e). De la vitesse et de l’efficacité, Burton a marqué des points au tableau d’affichage et dans les têtes de certains Biarrots.

 

Par Pablo ORDAS

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?