Mission accomplie !

  • Mission accomplie !
    Mission accomplie !
Publié le , mis à jour

Après avoir arraché son maintien en fédérale 2 lors de la dernière journée, Hasparren, sous la conduite d’un nouveau staff, souhaite durablement s’installer à ce niveau.

Pour sa première saison en Fédérale 2, le Hac a eu sa dose d’émotions. De la première réception, dans l’enceinte de Xapitalia, face à Lourdes, remportée à la 85e minute, au dernier match, où les Verts ont arraché un bonus défensif à Hagetmau, synonyme de maintien, il fallait avoir le cœur bien accroché quand on soutenait le club basque cette saison. Pour sa première saison en Fédérale 2, Hasparren n’a pas flanché. Promis à l’enfer, les Vert et Blanc ont fait preuve de solidarité et de courage pour se donner le droit de rester dans la division. « C’était une découverte de connaître ce niveau, qu’on attendait depuis quelques saisons. On est vraiment parti dans l’inconnu. On ne connaissait rien de la Fédérale 2. Beaucoup de gens pensaient qu’on allait se faire secouer, qu’on allait prendre beaucoup de points. L’effectif étant le même, ce n’était pas évident et finalement, on a un petit peu surpris les uns et les autres par rapport à notre état d’esprit et notre vaillance en défense », savoure Jean-Noël Minjou, le président.

Nouveau staff

Passée la première année, la seconde sera désormais celle de la confirmation. Peut-être la plus ardue. Le duo Peio Cartatéguy-Pantxo Barbace ne souhaitant pas continuer l’aventure au sein du club, un nouveau staff a été mis en place, à l’intersaison, pour diriger l’équipe première. Il sera composé de Philippe Feuillade et Sean Spring, tous deux en poste à Nafarroa la saison dernière. Le premier, après avoir fait monter Hendaye en Fédérale 1 il y a quatre ans, en a fait de même avec Nafarroa la saison dernière. Le second s’occupait, de son côté, des cadets Rouge et Jaune. La nationale B verra également l’arrivée d’un nouveau membre en la personne de Yann Seailles, qui fut entraîneur de Marmande en Fédérale 1 dans le passé. Ce dernier travaillera avec Jérôme Alfaro, déjà présent au Hac. Pierre Urruty, préparateur physique, complétera le staff. « Philippe est quelqu’un qui a déjà fait ses preuves. Nous avions cinq binômes différents qui voulaient éventuellement venir entraîner à Hasparren et le choix a été fait par rapport à son expérience », explique Minjou. Ce nouveau staff collaborera main dans la main entre équipe première et réserve pour aligner deux formations compétitives. Les perdiaks pourront également compter sur le retour de certains garçons formés au club pour la saison qui se profile. Les frères Léo et Gillen Larrart, après avoir connu le (très) haut niveau avec l’Aviron bayonnais puis l’Anglet olympique, reviennent à Hasparren. Wagner-Ballon et Sanderson en font de même, après une aventure à Saint-Jean-de-Luz. Des renforts qui ne seront pas de trop pour le Hac, qui visera, dans un premier temps le maintien. « L’année dernière, on était mort de trouille parce qu’on ne connaissait pas le niveau. Aujourd’hui, les joueurs le connaissent et ils ont même envie d’y aller, mais la différence est que les entraîneurs ne connaissent pas les joueurs. Il va certainement y avoir un temps d’adaptation », souligne le président.

 Dans la poule avec Mauléon, le BTS ou Hendaye, à un niveau en dessous d’Anglet, Saint-Jean-de-Luz ou Nafarroa, Hasparren souhaite s’installer dans la durée en Fédérale 2. « Je vais donner tous les moyens possibles pour que mon club se pérennise dans cette division, affirme Jean-Noël Minjou. Je voudrais, à long terme, qu’on arrive à se qualifier, parce que c’est un niveau que je ne connaissais pas personnellement et il m’intéresse énormément dans tous les sens. Que ce soit l’ambiance autour du terrain, les matchs, on n’est pas du tout dans le rugby professionnel encore. On peut prétendre à l’amateurisme, mais le niveau est hyper intéressant. Je vais tout faire pour qu’on y reste ! »

Par Pablo ORDAS

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?