La semaine va être longue !

  • La semaine va être longue !
    La semaine va être longue !
Publié le , mis à jour

Toulon - Défaits pour la première fois cette saison après leur succès face au Stade Français, les Varois ont perdu pied suite au carton jaune de Rhys Webb, avant de sombrer.

"Nous prenons vingt et un points à quatorze, alors que nous n’en marquons que sept en supériorité numérique en première mi-temps." Et le match bascule alors totalement. Patrice Collazo fait référence au carton jaune reçu par Rhys Webb (38e). Au moment où le RCT mène 14 à 6. Dix minutes plus tard, les visiteurs ont marqué trois essais et font le break dans la foulée (réalisation de Timani, 50e). Vingt-six points qui sonnent le glas des espoirs varois : "Ce qui me dérange c’est qu’on passe en deux mi-temps d’un extrême à l’autre. En première période il y a des choses positives mais pour moi, il est anormal de se créer quatre ou cinq occasions et de n’en mettre que deux. Je pense que là, on est tombés dans une certaine facilité et on s’est dit que ça allait le faire. Sauf que contre des équipes comme Clermont, les matchs durent de la première à la quatre-vingtième…" 

Un impératif oublié par les Toulonnais qui vont vivre un deuxième acte en enfe. "Quand je vois que sur le renvoi on fait déjà une faute et qu’en suivant, j’observe le même joueur manquer deux plaquages et un autre en rater trois consécutifs, j’ai compris qu’on se compliquait la tâche", ajoute-il. Alors, pourquoi les pensionnaires de la Rade sont-ils à ce point sortis de leur match avant de démissionner en défense ?

Groupe resserré face au Lou

Le manager répond : "Je pense que c’est surtout dû à un problème d’investissement. On a pensé que ça allait se faire comme ça car on a un peu surfé sur la première mi-temps. […] À la pause on leur a dit attention, avec ce qu’on a fait ça risque de se retourner contre nous. Et force est de constater que ça c’est retourné contre nous. On est totalement passés au travers individuellement et collectivement."

En manque de réalisme offensif, les locaux ont tout de même réussi leur premier acte, en affichant des progrès sur la conservation du ballon et en développant par séquences de beaux lancements : "Il y a eu des choses intéressantes en mêlée sur ballons portés. On s’est un peu déréglé en touche au milieu de la première mi-temps et c’est dommage car ça nous a coûté des munitions. Nous avons été présents dans les duels, sur les contacts et les collisions mais on ne marque que quatorze points alors Clermont subissait. » Deux visages opposés que le technicien a du mal à digérer : « C’est problématique mais bon, je suis plutôt content que ça arrive là. Je pense qu’on va passer une bonne semaine d’entraînement ! Parce que c’est bien beau quand tout va bien de… Mais là, on a vu le côté pile et le côté face sur le même match. Maintenant je sais. Avec le staff nous allons donc pouvoir mieux travailler." 

Les Toulonnais vont passer leur première semaine «noire » de l’ère Collazo. À eux de retrouver de la cohésion et de la force mentale pour parvenir à résister dans la difficulté. Et se relever face au Lou vendredi; Car une seconde défaite consécutive à Mayol pourrait déjà entacher la confiance collective : "Cette semaine, nous passerons à un groupe beaucoup plus restreint, en configuration championnat." Le ton et les exigences vont monter d’un cran !

Par Lulien LOUIS 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?