Montauban réussit son entrée

  • Montauban réussit son entrée
    Montauban réussit son entrée
Publié le

Au terme d'une rencontre marquée par les imprécisions, Montauban est venu à bout de valeureux Carcassonnais. L'USM profite d'une première mi-temps très dominée.

Le résumé du match

Très vite dans cette partie, Montauban se veut très pressant et ne laisse que des miettes aux visiteurs. Mais ceux-ci parviennent à concrétiser les quelques possessions dans le camp adverse. Gilles Bosch maintient son équipe à hauteur de l'USM mais la domination outrageuse des locaux est conclue par un essai de Sukanaveita après plusieurs incursions proches de la ligne d'en-but. D'abord Paul Graou, puis Pierre Klur trouvent la faille avant que le deuxième centre ne s'occupe d'aplatir le ballon. La deuxième mi-temps, très brouillonne, ne verra pas l'écart changer de beaucoup. La tension est palpable entre les deux équipes et des mauvais gestes sont observés. La défense audoise tient le coup sous les assauts verts mais la succession de fautes dans les rucks ne donnera pas un grand spectacle. Malgré d'énormes difficultés en touche, les Carcassonnais, grâce à leur buteur, reviendront à 4 points mais réduits à 14 à la 76e minute après le carton blanc du capitaine Andrei Ursache, ils se contenteront du point de bonus défensif. Difficile de tirer un enseignement de ce match si ce n'est que la machine montalbanaise est encore en rodage et que les Carcassonnais pourront poser des problèmes à plus d'une équipe à l'extérieur.

Le fait : la première touche récupérée par Montauban

L'ouvreur montalbanais Jérôme Bosviel vient de marquer les premiers points de cette rencontre. Les Sapiacains mènent donc 3-0 et c'est la première touche en faveur de l'USC. Elle est volée facilement par Sergei Sergueev, qui en fera de même toute la rencontre. Les Montalbanais ont vite pointé la faiblesse de Carcassonne en touche et ne s'est pas gêné pour lancer son deuxième ligne russe aux contre face à l'alignement adverse.

L'essai : le seul de la rencontre

Cette rencontre a vu les défenses prendre le pas sur les attaques et presque tous les points se sont inscrits au pied. La différence pour gagner ce match se sera faite grâce à l'unique essai du match. Il vient récompenser la nette domination des hommes de Jeff Dubois lors des 20 premières minutes. Waisele Seru Sukanaveita aplatit après deux percées quasiment coup sur coup de Paul Graou et Pierre Klur, face à une défense audoise bien friable.

L'homme : Jérôme Bosviel

Malgré un ou deux coups de pied manqués sans grande importance, Jérôme Bosviel a mené les siens avec succès face à cette belle défense jaune. Très bon dans l'alternance, il a su rester propre et juste. Si Paul Graou s'est illustré individuellement, Bosviel a démontré encore une fois que la paire qu'il forme avec Maxime Mathy peut faire des dégâts.

Les meilleurs

À Montauban : Bosviel, Sergueev, Tekassala, Engelbrecht

À Carcassonne : Bosch, Graou, Wihongi.

 

Quentin Put

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?