La fureur de vaincre

  • La fureur de vaincre
    La fureur de vaincre
Publié le , mis à jour

Deuxième succès consécutif à domicile pour Béziers qui fait le plein à la Méditerranée lors des deux premières journées. Joueurs et accrocheurs, les Massicois perdent eux le bonus défensif sur la sirène et peuvent nourrir de gros regrets. Ils n’ont toujours pas décroché de point cette saison.

LE RESUME

Quel pied ! Durant les quinze premières minutes, Béziers et Massy ont offert un spectacle offensif de toute beauté. Risqué, mais tellement rafraichissant : des relances des vingt-deux mètres, des passes après contact comme s’ils en pleuvaient, des courses tranchantes et des prises rapides des extérieurs. Deux attaques en feu qui se sont ensuite “calmées” sur la deuxième partie du premier acte et le jeu est devenu plus haché. Les deux formations profitent alors tour à tour de l’indiscipline de l’autre pour scorer et tenter de creuser l’écart. Raté ! Béziers mène 11-7 à la pause et rien n’est encore fait dans cette opposition. Le deuxième acte fut complètement fou. Une course poursuite haletante marquée par trois essais biterrois et un des Massicois. Les visiteurs, très accrocheurs, n’ont pas réussi à profiter de leur supériorité numérique dans les dernières minutes et perdent leur bonus défensif dans le money-time.

L’ESSAI DU MATCH

Adriu Delai c’est la grande classe ! Recruté à Biarritz cet été, le Fidjien a encore prouvé à la Méditerranée qu’il était l’un des meilleurs attaquants de ProD2. Suite à un ballon de turnover récupéré sur ses cinquante mètres, l’ailier accélère soudainement avant de voir le fond du terrain biterrois déserté. Il tape par-dessus pour lui-même, récupère la balle au-dessus de la tête d’un Roméo Ballu attentiste, avant de servir Steven David après contact. Le flanker n’a alors plus qu’à accélérer pour aller à l’essai. En deux inspirations gagnantes, Delai a fait parler son talent et offert le premier essai à Massy.

LE TOURNANT

Une histoire de cartons. Ce match a été rythmé par l’indiscipline des deux équipes et leur capacité à profiter des supériorités numériques. A ce jeu-là, l’ASBH sanctionnée d’un seul carton, a été plus performante et cela lui a offert la victoire.

L’HOMME DU MATCH

Le triplé de Roméo Ballu. Alors que Alipate Ratini ne portera plus le maillot biterrois, c’est un jeune du club qui a profité de la place laissée vacante par le Fidjien pour briller. Auteur de trois réalisations dont une de toute beauté, Ballu a marqué de précieux points et prouvé au passage, qu’il était un titulaire légitime sur l’aile.

LES MEILLEURS

A Béziers Ballu, Veau, Bérard, Maamry, Pic ; A Massy Delai, David, Graaff.

Par Julien Louis

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?