Carcassonne souffre mais s’impose

  • Carcassonne souffre mais s’impose
    Carcassonne souffre mais s’impose
Publié le , mis à jour

Pour sa première à domicile, l’USC n’a pas manqué son rendez-vous. Elle s’est imposée après avoir souffert en fin de match.

Le résumé

Albert-Domec est une pelouse bien inhospitalière pour Soyaux-Angoulême. Défaits lors des exercices 2016 et 2017, les Charentais se sont une fois pris les pieds dans le tapis sur le terrain audois. Dans un débat ponctué par un long round d’observation c’est Carcassonne qui a tiré le premier par son artificier Gilles Bosch offrant l’avantage à sa formation (6-3) à la 20ème minute. Très à l’aise dans l’alignement, occupant bien le terrain adversaire, les Audois ont conforté un peu plus leur avance (11-3) par une belle réalisation en bout de ligne de Benoit Jasmin. Ce dernier doublait la mise trois minutes après la reprise (18-3). A ce moment de la rencontre, l’USC semblait s’acheminer vers son premier succès. Or, à la faveur d’un coaching pertinent, de la botte de Nicolas et Ric- Lombard, les Charentais ont grignoté leur retard pour se retrouver à six unités de retard à dix minutes du terme (12-18) puis (15-18) à quatre de la sonnerie finale. Dans les ultimes minutes, le visiteur charentais s’est procuré la balle de match. Mais, la défense carcassonnaise était hermétique. La victoire audoise était dans l’ensemble méritée dans l'ensemble.

Le tournant du match

Le second essai de Benoit Jasmin à la 43ème minute qui a permis à sa formation de faire un break au score (18-3).

L’homme du match

Pierre Hughet, le flanker audois a été impérial en défense, présent dans les rucks et qui a gratté de nombreux ballons.

Les meilleurs

Mc Mahon, Hughet, Dyer, Jasmin ; El Ghoul, Lombard, Sitauti.

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?