L'arbitre a toujours raison

  • L'arbitre a toujours raison
    L'arbitre a toujours raison
Publié le , mis à jour

Dès la première journée, le Top 14 a pris un sacré coup de jeune et, très franchement, ce n’est pas pour nous déplaire. 

Voir ainsi jouer les Joseph, Carbonel, Ntamack et autres Ezeala fait souffler un vent de fraîcheur sur la compétition trop systématiquement promise au culte de la puissance (financière et physique). C’est une aubaine pour le rugby français tout entier qui touche enfin les bénéfices du dispositif des Jiff même si la suite reste à écrire avec un retour à une culture de jeu à la française, basée...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Emmanuel Massicard
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?