• Bayonne en gros bras
    Bayonne en gros bras
Publié le / Modifié le
Pro D2

Bayonne en gros bras

Les Basques ont contenu les Franciliens en resserrant leur défense de façon très efficace. Ils ont inscrit un essai en infériorité numérique. Rien à dire. 

Le résumé

Bayonne est venu chercher son premier à l’extérieur de la saison sur le terrain de la lanterne rouge en développant une belle mécanique, compact en attaque, et très bien huilée en défense. Les Massicois voulaient absolument débloquer leur compteur alors qu’ils jouaient sur leur terrain pour la première fois de la saison. Ils ont tenté bien des choses pour bouger les hommes de Yanick Bru. Lors des vingt premières minutes, ils y sont parvenus. Et puis une fois passé l’incident de jeu sur Torsten Van Jaarsveld (voir le tournant), ils se sont montrés un peu trop laborieux en sur-jouant quelques coups. Et les Basques sont parvenus à les contenir assez facilement. Du coup les visiteurs ont repris l’occupation du terrain à leur compte, et ils ont fini en deuxième mi-temps par planter un deuxième essai en force sur un affrontement à cinq mètres de la ligne. Le premier, ils l’avaient inscrit alors qu’ils se trouvaient en infériorité numérique. Rien à dire. Pour Massy, il va falloir réagir rapidement. /// L’homme du match/// L’essai de la première mi-temps a été inscrit sur l’aile opposée à la sienne, mais pendant 80 minutes, à chaque fois que Julien Jané a touche le ballon, le terrain s’est enflammé. C’est toujours un régal de le voir saisir le moindre espace pour en faire un intervalle. Et pendant dix minutes, il a même joué troisième ligne au moment d’une réorganisation incertaine. Julien Jané, l’homme à tout faire !

Le tournant

Il a eu lieu à la 21ème minute, quand le talonneur sud-africain de Bayonne Torsten Van Jaarsveld est resté au sol durant une dizaine de minute, à la suite d’une percussion du seconde ligne massicois John Madigan. Commotionné, il a été remplacé par Maxime Delonca. Cette longue interruption de jeu a mis un terme à la domination massicoise. Jusque là, malgré un très joli essai d’Arthur Duhau encaissé sur une relance (voir essai du match), les Franciliens tenaient le match entre leur main. Grace à la réussite de leur buteur Yohannes Graaf (3 pénalités consécutives inscrites dont deux en longue distance), leur domination qui a provoqué des fautes en pagaille (8 pénalités sifflées contre Bayonne à la mi-temps), leur avait donné un avantage logique (9-5 à la 20ème minute de jeu). Ils occupaient le camp bayonnais, et leurs actions étaient tranchantes. Après l’incident, les Bayonnais ont montré plus de consistance en défense tandis que les Franciliens baissaient un peu de régime. Ces derniers n’ont plus inscrit aucun point jusqu’au repos.

L’essai de la partie

Il a été inscrit par le Bayonnais Arthur Duhau à la 17ème minute de jeu, alors que son équipe se trouvait en infériorité numérique. Massy dominait assez franchement les débats, et les Bayonnais se montraient assez peu productifs. Sur un jeu au pied au haut de Yohannes Graaf, ils se sont réveillés tous ensemble pour produire un éclair collectif. Venu à la retombée du ballon tapé par son ouvreur, l’arrière Maelan Rabut a commis un en avant. Bayonne a récupéré, et après un mouvement de fixation, la balle a été sortie au large. Martin Bustos-Moyano a bien navigué dans son intervalle et a provoqué un deux contre en bout de ligne parfaitement exécuté et ponctué derrière la ligne par l’ailier bayonnais. Ce sera le seul essai de la première mi-temps. 

Les Meilleurs 

A Massy : Lorée, Desassis, Mendes ; A Bayonne : Jané, Du Plessis, Bustos-Moyanno, Beattie 

 

Par Cyprien Guillaume 

midi olympique
Réagir