Soyaux-Angoulême démarre son championnat

  • Soyaux-Angoulême démarre son championnat
    Soyaux-Angoulême démarre son championnat
Publié le , mis à jour

Après deux défaites à l'extérieur, les Angoumoisins retrouvaient leur stade. Et les violet et blanc l'emportent face à une valereuse équipe montalbanaise (29-23)

Le match

Les Charentais qui étrennaient pour l’occasion leur nouveau stade plein comme un œuf, entamaient la rencontre tambour battant et c’est tout naturellement qu’Erwan Nicolas ouvrait la marque sur une pénalité (3-0, 3 ème ). Et sur une nouvelle pénalité dans les 22 mètres montalbanais, il doublait la mise (6-0, 22 ème ). Et les angoumoisins n’en restaient pas là. Sur une touche gagnée, le ballon sortait vite pour l’intenable Nicolas qui transperçait la défense pour inscrire le premier essai qu’il se chargeait de transformer (13-0, 26è). Mais la réplique montalbanaise était immédiate. Lilo récupérait un bon ballon après un gros travail de son paquet d’avants et marquait en coin. Bosviel réussissait la difficile transformation (13-, 28è). Et sur un nouveau temps fort des visiteurs, ils obtenaient une pénalité que Bosviel réussissait (13-10, 39è). Jones lui répondait dans les arrêts de jeu pour porter le score à 16-10 à la pause. Dès la reprise, Nicolas remis de sa commotion retrouvait sa place et le chemin des perches sous la forme d’une nouvelle pénalité (19-10, 44è). Mais Bosviel à dix mètres face aux poteaux inscrivait lui aussi trois nouveaux points (19-13, 47è). Sentant le danger, les partenaires de Le Guen appuyaient sur l‘accélérateur. Après un gros temps fort et plusieurs mêlées à cinq mètres de la ligne, Witt trouvait l’ouverture (24-13, 55è). Bosviel, toujours lui, réduisait la marque sur une nouvelle pénalité (24-16, 59è). Mais un nouveau temps fort des charentais était récompensé par le deuxième essai de Witt (29-16, 68è). Mais en face ce n’était pas le premier venu et les montalbanais inscrivaient à leur tour un nouvel essai transformé par l’inévitable Bosviel (29-23, 76è). Score final d’une rencontre palpitante et bien agréable à suivre.

L’homme du match

En fait ils sont deux et tous deux angoumoisins. D’abord Erwan Nicolas éblouissant avant sa blessure à la tête en fin de première période. Revenu à la pause il a encore inscrit une pénalité portant son total de points à seize avant de quitter définitivement ses partenaires. Ensuite Quentin Witt le troisième ligne centre auteur de deux essais (55è et 70è) et auteur d’un grand match.

L’action

C’est celle du premier essai charentais. Le SAX bénéficiait d’une pénalité dans son camp. Ils jouaient la pénal touche. La touche était gagnée et le ballon sortait vite pour Erwan Nicolas. Il transperçait la défense montalbanaise pour aller marquer sans opposition.

Les meilleurs

A Angoulême : Witt, Laulhé, Hayes, Nicolas, Coletta, Sutiashvili, Le Guen. A Montauban : Bosviel, Haddon, Rochier, Lilo, Graou 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?