• Irréductibles attaquants !
    Irréductibles attaquants !
Publié le / Modifié le
Pro D2

Irréductibles attaquants !

Après deux défaites consécutives à l’extérieur, l’ASBH arrache à la dernière minute une victoire bonifiée face à Montauban (27-5). Béziers est toujours invaincu à la Méditerranée et se rapproche des hauteurs du classement. Les pensionnaires de Sapiac repartent eux avec zéro point et inquiètent au niveau du faible niveau de jeu affiché.

LE RESUME

Une première mi-temps à sens unique, suivie d’un second acte plus disputé et accroché. Durant quarante minutes, les Biterrois ont totalement dominé les débats dans la majorité des secteurs et peuvent regretter leur manque de réalisme à la main comme au pied. Méconnaissables, les visiteurs ont ensuite élevé leur niveau d’engagement dans les phases d’affrontement pour faire jeu égal avec leurs hôtes. Auteurs d’un essai, ils enlèvent le bonus offensif aux Héraultais mais ne parvenaient pas à se rapprocher au score. Et c’est l’ASBH qui reprend l’ascendant dans les dix dernières minutes pour aller chercher un succès bonifié. Les occasions se multiplient mais Béziers ne parvenait pas à franchir la ligne à cause d’un manque flagrant de maîtrise technique. Jusqu’à la dernière minute et un essai en bout de ligne du talonneur remplaçant, Dorian Marco Pena. Béziers décroche les cinq points !

L’ESSAI DU MATCH

Quelle percée de Savenaca Rawaca ! Sur les quarante mètres adverses, le Fidjien, lancé comme une fusée, transperce le rideau défensif montalbanais et s’échappe. Après un premier crochet, il désaxe à nouveau sa course et sert parfaitement Roméo Ballu venu se proposer à hauteur. Mais l’ailier trébuche en attrapant la balle et passe par le sol. Le jeu rebondit vite et c’est le numéro dix Thibauld Suchier qui va à l’essai sur le temps de jeu suivant. Un beau mouvement qui démarre d’un exploit de l’intenable centre îlien.

LE CHIFFRE

4. Soit le nombre de cartons distribués ce soir par l’arbitre M. Mallet. Deux à Béziers et deux contre Montauban, tous lors du second acte. Des supériorités numériques qui n’ont au final pas permis aux deux équipes de faire des différences dans cette rencontre.

L’HOMME DU MATCH

Clément Estériola, une doublure de luxe ! En l’absence du titulaire au “talon”, Marco Pinto Ferrer, blessé à la cheville, l’ancien narbonnais avait une belle carte à jouer. Et il a su saisir sa chance. Très actif dans le jeu courant et présent dans le combat, Estériola a souvent mis son équipe dans l’avancée et a également réussi à colmater des brèches en défense. Un match plein, entaché par une prestation en touche irrégulière.

LES MEILLEURS

A Béziers Rawaca, Barrère, Estériola, Pic, Wilkins, Puletua ; A Montauban Maninoa, Aviata 

Par Julien Louis 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir