Carcassonne : en mode fourmi

  • Carcassonne : en mode fourmi
    Carcassonne : en mode fourmi
Publié le , mis à jour

Carcassonne - Les Audois décrochent dans l’Ain une victoire construite sur du pragmatisme, de la maitrise et de l’expérience.

La cigale Carcassonne de la saison passée est devenue fourmi. Le club de l’Aude amasse des points dès l’été pour être à l’abri quand l’hiver viendra. Avec deux bonus défensifs glanés lors de ses déplacements à Montauban puis à Aurillac, Carcassonne tournait autour du succès à l’extérieur. Vendredi soir, l’USC a fait mouche en l’emportant à Bourg-en-Bresse (32 à 21).

Alors que la préparation d’avant-match était perturbée par une coupure de courant dans la ville de Bourg, sur le terrain ce sont les Carcassonnais qui ont éteint les espoirs des Bressans. Pragmatique et réaliste, l’USC menait rapidement dans cette partie (0-13, 26e). "Nous avons fait une bonne première période malgré la pression de l’équipe adverse, constate l’entraîneur Christian Labit. Nous avons réussi à la maîtriser pendant un quart d’heure et en marquant quand nous allions chez elle. Cela lui a fait mal à la tête. Le premier essai a fait une espèce de break." Il incitait les Burgiens à se jeter à l’offensive se cassant les dents sur une hermétique défense adverse quand les Canaris cherchaient à exploiter les quelques ballons jouables. Et les bonifiaient (7-32, 60e). Un jeu simple mais minutieux, un travail de fourmis. "Nous avons bien maîtrisé notre sujet, se satisfait le centre Louis Marrou. Nous ne nous attendions pas à ce scénario-là. Nous pensions pouvoir les faire craquer à la 60e." Les Bressans avaient cédé bien avant mais ont mieux fini en infligeant un 14-0 aux visiteurs. Pas de quoi remettre en cause la victoire audoise, mais écartant l’idée d’un possible bonus offensif. "À la mi-temps, je savais que ce serait compliqué car nous ne sommes pas habitués à mener comme cela, confie Christian Labit. Un contexte particulier que nous avons bien maîtrisé en début de deuxième période mais qui s’est étiolé avec nos remplaçants, qui aujourd’hui ne nous ont pas apporté. Ils ne nous ont pas permis d’enfoncer le clou. Heureusement qu’il y avait un score plutôt large à la fin car je ne crois pas que nous aurions pu avoir la qualité de le maintenir." Les points engrangés plus tôt l’ont permis.

Des points au chaud pour l’hiver

"C’est un peu l’aboutissement de nos matchs à l’extérieur car paradoxalement nous avions perdu sur nos deux premiers déplacements alors que nous aurions pu gagner les deux, reprend l’entraîneur audois. Alors oui, c’est un bon début mais nous allons rester les pieds sur terre. Ce qui est sûr, c’est que les points que l’on rentre avant la gelée ne craignent pas l’hiver." Au classement, Carcassonne vient s’installer dans le peloton de tête. Louis Marrou apprécie : "Nous sommes sur la continuité de la fin de saison dernière, en confiance. Il faut poursuivre sur cette dynamique." En gagnant à Bourg, Carcassonne s’est enlevée un peu de pression pour la suite de la saison. Notamment avant son derby face à Béziers vendredi. 

Par Julien Veyre 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?