• Défense de fer
    Défense de fer
Publié le / Modifié le
Top 14

Défense de fer

Le MHR enchaîne un second succès consécutif en Top14, en décrochant sa première victoire de la saison à l’extérieur et poursuit ainsi sa remontée au classement. Perpignan concède sa sixième défaite en autant de matchs disputés, mais arrache le bonus défensif dans le temps additionnel.

LE RESUME

La révolte catalane des dix dernières minutes n’aura pas été suffisante pour arracher le succès. Dominateurs en termes de possession de balle, notamment sur le deuxième acte, ils ont été beaucoup fébriles dans leurs choix de jeu et leur réalisation technique pour scorer. Là où les Héraultais, excellents en défense, se sont appuyés sur les inspirations de leur demi d’ouverture, Johan Goosen, pour marquer trois essais. Une leçon de réalisme offensif qui a fait très mal aux Sang et Or. Résiliant, les visiteurs ont souvent rompu sans jamais craquer réellement et décrochent à Perpignan une victoire de caractère, la première à l’extérieur cette saison. Survoltés dans le money-time, les Catalans décrochent le bonus défensif dans le temps additionnel grâce à un essai de Bachelier.

L’ESSAI DU MATCH

Johan Goosen allume la première “mèche” et Jan Serfontein conclut. À la réception d’une chandelle adverse mal tapée devant ses vingt-deux mètres, le numéro dix sud-africain relance et franchit le rideau défensif catalan. Repris par une “cuillère”, il trouve Kélian Galletier dans sa chute. Le flanker part à grande enjambée à l’assaut du camp des locaux, avant d’être lui aussi déstabilisé dans sa course par une “cuillère”, mais parvient in-extremis à transmettre le ballon à Yvan Reilhac. Ce dernier n’a pas lors d’autre choix que de prolonger au pied et trouve Jan Serfontein esseulé sur l’aile opposé. Le Springbok profite d’un rebond favorable pour s’emparer de la balle et marquer malgré le retour d’un adversaire. Superbe !

LE TOURNANT

L’Usap ne profite pas de sa supériorité numérique pour prendre les commandes de la rencontre et reste ainsi sous pression. Suite au carton jaune reçu par Benjamin Fall pour un plaquage dangereux sur Jean-Bernard Pujol, les Catalans ont une belle occasion d’inverser le scénario de la rencontre. Malheureusement, ils se montrent trop imprécis dans leurs choix de jeu et leurs gestes techniques pour inscrire un essai. Ils marqueront bien deux pénalités par l’intermédiaire de Paddy Jackson, mais Ruan Pienaar passe lui aussi trois points. Perpignan n’aura donc inscrit que trois unités de plus que le MHR durant sa supériorité numérique. Insuffisant.

L’HOMME DU MATCH

Kélian Galletier, le retour du “Pistolero”. Auteur de son premier essai cette saison, le flanker héraultais a réalisé un match plein à Aimé Giral. Son premier cette saison. Impérial en défense où il a multiplié les placages réussis et coupé ainsi beaucoup d’offensives adverses, l’international tricolore a travaillé aux quatre coins du terrain. Infatigable, il est même parvenu à se proposer à plusieurs reprises au soutien en attaque. Leader de combat, Kélian Galletier monte en puissance au meilleur des moments pour Montpellier.

LES MEILLEURS

A Montpellier : Goosen, Galletier, Serfontein, Willemse, Reilhac ; à Perpignan : Forletta, Acebes, Bachelier.

Par julien Louis

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir