• Carcassonne : deuxième acte gagnant
    Carcassonne : deuxième acte gagnant
Publié le / Modifié le
Pro D2

Carcassonne : deuxième acte gagnant

Mené face au vent à la pause (6-7), l’USC a redressé la situation à la reprise.

Le résumé

Dans ce duel de brillants élèves, il y a eu un visiteur surprise : le vent marin qui a eu une influence sur la physionomie de la rencontre. Face au vent Carcassonne a été mis sous pression face à un Aviron réaliste qui a défloré le tableau d’affichage sur sa première occasion franche concrétisée entre les poteaux par Bastien Fuster (7-0). Contraint de courir après le score, Carcassonne a trouvé les ressources pour revenir dans la partie grâce à la botte fructueuse de Gilles Bosch offrant six unités à sa formation avant la pause.

A la reprise, Gilles Bosch avec le vent dans le dos, a été bien inspiré. Son pack l’a mis en position de tir. Avant l’heure de jeu, il a permis à l’USC de passer en tête (15-10). A dix minutes du terme, une pénaltouche parfaitement négocié par le pack audois, a scellé le sort de cette rencontre (22-10). Carcassonne confortait son invincibilité à domicile et sa place dans le quatuor de tête.

Le tournant du match

Le carton jaune infligé au Bayonnais, Peter Van Lill a pesé dans la balance. En infériorité numérique dans les dix dernières minutes, l’Aviron a lâché prise.

L’homme du match

Par la précision de sa botte, sa vision du jeu, Gilles Bosch est l’homme du match. 

Les meilleurs : à Carcassonne, Steve Mac Mahon, Valentine, Koffi, Castant ; à Bayonne, Tedder, Fuster, Jaulhac.

Didier Navarre
Réagir