• Perpignan battu par Sale en ouverture du Challenge Cup
    Perpignan battu par Sale en ouverture du Challenge Cup
Publié le / Modifié le
Compétitions

Perpignan battu par Sale en ouverture du Challenge Cup

Rapidement réduite à 14 après un carton rouge, la jeune garde catalane a longtemps tenu le choc face aux Sharks, avant de s’incliner logiquement.

Le match : Pas de miracle pour l'Usap

Un choc des extrêmes pour ouvrir le bal de l’édition 2018-2019 du Challenge Cup. Malmenée en Top 14, l’Usap avait logiquement décidé de laisser au repos une dizaine de ses cadres pour ses retrouvailles avec la scène européenne. En face, ce vendredi, les Sharks de Sale nourrissaient eux l’ambition de retrouver des couleurs. Avant-derniers de Premiership, les Anglais devront se défaire de Bordeaux-Bègles et du Connacht au sein de cette poule 3 de Challenge Cup. Mais avant cela, ce déplacement à Perpignan était l’occasion parfaite pour renouer avec le chemin de la victoire. Alors que les Catalans ont fait confiance à certains de leurs espoirs, et relancé d’autres membres de l’équipe première jusqu’ici peu utilisés, les Sharks avaient envoyé la grosse armada à Aimé-Giral. Si James O’Connor a du déclarer forfait avant la rencontre, les frères Curry étaient bien de la partie. Après un début de match équilibré, où Perpignan a tenu la dragée haute à son adversaire, les sang et or ont été très rapidement réduits à 14 après le carton rouge de leur talonneur Manu Leiataua. La suite ? Une formation anglaise qui est montée en puissance. Les Sharks ont inscrit la bagatelle de six essais. Les deux seules réalisations de Pierre Lucas et de Genesis Mamea Lemalu côté perpignanais sont restées trop isolées. Sale s’impose 41 à 24, bonus offensif dans l’escarcelle. Nouvelle défaite pour Perpignan.

L’essai : Pierre Lucas comme un grand (17e)

Il a illuminé à lui seul la soirée plutôt grisâtre de Perpignan. Peu après le quart d’heure de jeu, le trois-quart centre Pierre Lucas est servi plein champ. Ni une, ni deux, le jeune joueur de l’Usap prend l’intervalle, élimine deux défenseurs puis un troisième grâce à un dernier cadrage-débordement avant d’aplatir dans l’en-but. Pour sa première apparition de la saison, Pierre Lucas (22 ans) a marqué des points. En témoigne le visage tout sourire de Patrick Arlettaz sur le banc de touche. Avec plusieurs blessés au poste de centre, il ne serait pas étonnant de voir débarquer Pierre Lucas en Top 14 dans les prochaines semaines.

Le fait du match : Le carton rouge contre Leiataua (20e)

Lui n’a pas marqué des points, et en a sans doute perdu. De retour de blessure, le talonneur Manu Leiataua n’est resté que vingt minutes sur la pelouse d’Aimé-Giral. Celui qui vient d’être appelé par l’équipe nationale des Samoa a écopé d’un carton rouge après un raffut coude en-avant au niveau de la gorge de son adversaire. L’arbitre de la rencontre Joy Neville n’a pas hésité. Manu Leiataua a laissé ses coéquipiers à quatorze pour le reste de la rencontre. Un fait de match qui n’a pas arrangé les affaires de Perpignan.

L’homme du match : Bryon McGuigan voit triple

Il a porté les siens ce vendredi. L’ailier des Sharks Bryon McGuigan s’est offert un coup du chapeau sur la pelouse catalane. Décisif en bout de ligne en début de rencontre, pour le premier essai de la partie (8ème), l’international Écossais fut l’auteur des deux dernières réalisations de Sale. En quelques minutes seulement (69e, 77e), Bryon McGuigan a parachevé le succès des Sharks.

Emilien Vicens
Voir les commentaires
Réagir