• Une marée violette
    Une marée violette
Publié le / Modifié le
Pro D2

Une marée violette

A la faveur d’une deuxième période sans partage, les Charentais empochent leur première victoire bonifiée. Les Bretons ont pris la marée, pas noire, mais violette.

Le résumé

Match équilibré à Chanzy tout du moins lors de la première période. Les charentais démarraient fort et s’offraient une belle occasion d’essai. Malheureusement Varndell commettait un en-avant alors qu’il allait conclure (4è). Les angoumoisins poursuivaient sur leur lancée et obtenaient une pénalité dans les vingt-deux mètres. Ils jouaient la pénal touche. Le ballon était gagné, le maul se formait et les avants enfonçaient leur vis-à-vis. Le Guen aplatissait (5-0, 16è). Mais les charentais se mettaient à la faute suite à un gros temps fort Vannetais. Ils obtenaient une pénalité que Hilsenbeck réussissait (5-3, 27è). Mais le flanker morbihannais Kamikamica commettait une grosse faute qui lui valait un carton jaune. Jones ne manquait la pénalité (8-3, 30è). Sur une nouvelle faute commise à trente-cinq mètres face aux perches, le SAXV était pénalisé et Hilsenbeck passait sa deuxième pénalité (8-6, 32è). A quinze contre quatorze, les charentais poussaient et pilonnaient la ligne adverse. Les vannetais se mettaient à la faute et Jones réussissait la pénalité (11-6, 40+2) Une première période somme toute équilibrée. La deuxième mi-temps fût tout autre avec une domination charentaise sans partage ponctuée par trois essais tous plus beaux les uns que les autres. Il aura fallu attendre la soixante-troisième minute pour que ça se décante. Jusqu’alors ce sont les buteurs Jones, côté charentais et Hilsenbeck côté breton qui s’étaient répondu en réussissant leurs coups de pieds. Quatre pour Jones, trois pour Hilsenbeck (23-12, 58è). Ensuite ce fût un récital. Tour à tour Sitauti par deux fois (63è et 75è) puis Ayestaran finissaient dans l’en-but pour porter le score à 42-12. Une victoire qui ne souffre d’aucune discussion tant l’ascendant des hommes de Julien Laïrle et Rémy Ladauge a été manifeste en seconde période.

L’action

Il y en a eu beaucoup mais l’essai le plus abouti est probablement le second inscrit par Sitauti (75è) à la conclusion d’un gros temps fort de l’équipe charentaise. Après un gros travail des avants, ce sont les trois-quarts qui assuraient le spectacle. Le ballon allait de main en main pour terminer sur l’aile dans les bras de Bureitakiyaca qui aplatissait. 

Le fait du match

Le deuxième essai charentais inscrit par Sitauti (63è) qui a donné un véritable coup de massue sur la tête des Bretons qui ne s’en sont jamais remis.

Les meilleurs

A Soyaux-Angoulême : Witt, Le Guen, Sutiashvili, Coletta, Sitauti, Roger, Hayes, Jones, Lafitte, Ayestaran. A Vannes : Abiven, Vosawai, Tuohy, Hilsenbeck

Par Jean-François Chrétien.

midi olympique
Réagir