• En deux temps
    En deux temps
Publié le / Modifié le
Pro D2

En deux temps

Face à des Provençaux qui surent entretenir le doute, Oyonnax a construit son succès en imposant un jeu offensif.

Le match

La hiérarchie a été respectée. Le relégué de Top 14 s'est imposé avec le bonus face au promu provençal. Au regard de la domination affichée par Oyonnax en première mi-temps et de l'absence de munitions à laquelle Provence Rugby, bousculée en mêlée, eut à faire face, l'issue est logique. Elle l'est aussi au regard d'une dernière demi-heure durant laquelle, les Oyonnaxiens, après avoir laissé leur adversaire revenir à la marque, mirent à nouveau la main sur le ballon pour reconquérir le petit point supplémentaire et le sécuriser sur une course de 50 mètres conclue sous les perches par l'ailier Tim Giresse.

L'essai

La réalisation du premier essai oyonnaxien aura demandé de la patience avec près de quatre minutes écoulées entre l'en-avant commis par Anneta aux 40 mètres oyonnaxiens et l'essai pointé par Hall. Sur la mêlée consécutive à la faute de leur troisième ligne les Provençaux étaient sanctionnés d'une pénalité qui les ramenait dans leurs 22 mètres. La conquête en touche permettait à Oyonnax de déclencher une première offensive mais Giresse était poussé en dehors du terrain à un mètre de la ligne. Oyonnax récupérait la touche mais perdait le ballon sur en-avant pour le reconquérir sur la mêlée favorable aux Provençaux et envoyer Hall à l'essai.

Le tournant

On aurait pu penser que le troisième essai oyonnaxien, inscrit à la demi-heure de jeu par Jeoffrey Michel au bout d'une offensive collective avait sonné le glas des espérances provençales. Mais juste avant la pause, en récupérant un ballon dans un regroupement Fidow relançait le suspens pour ramener les siens à onze points, puis à quatre points, dès la reprise, en profitant de la brèche ouverte par Darbo.

Les meilleurs

A Oyonnax, Grice, Ursache, Etienne ; à Aix-en-Provence, Darbo, Massip, Malet.

Par Jean-Pierre Dunand.

midi olympique
Réagir