• L'avenir et le présent
    L'avenir et le présent
  • L'avenir et le présent
    L'avenir et le présent
Publié le / Modifié le
Compétitions

L'avenir et le présent

Le duel - Hamdaoui et Fall réalisent un très bon début de saison. Des performances récompensées par une convocation avec les Barbarians et le XV de France.

Ils représentent en quelque sorte le présent et l’avenir du XV de France. Le présent, Benjamin Fall (29 ans), est sur la lancée de la saison dernière. Une année conclue par une finale de Top 14 et une tournée en Nouvelle-Zélande satisfaisante d’un point de vue personnel. Depuis le début de ce nouvel exercice, l’arrière montpelliérain aux douze sélections est un élément plus qu’important dans le squad de Vern Cotter. Titulaire lors de six des sept journées de Top 14 déjà disputées, il a déjà joué 470 minutes avec le MHR (seuls Paul Willemse et Yvan Reilhac peuvent se targuer de faire mieux). Impeccable sous les ballons hauts, incisif en attaque comme sur l’essai inscrit contre Édimbourg en Champions Cup voilà maintenant deux semaines - un cadrage-débordement d’école suivi d’une course de trente mètres pour finir dans l’en-but écossais-, le natif de Langon est l’une des satisfactions de Vern Cotter et visiblement de Jacques Brunel et son staff, puisqu’il a été de nouveau appelé avec le XV de France pour la tournée de novembre.

Avec trois essais inscrits, le deuxième meilleur total pour un Héraultais derrière un autre international Louis Picamoles (5 essais), pas beaucoup d’arrières font mieux que lui… Si ce n’est l’une des révélations de ce début de saison : le Parisien Kylan Hamdaoui.

Le Pays basque en point commun

Le jeune arrière du Stade français (24 ans), transfuge de Pro D2 et du Biarritz olympique, éblouit ce championnat par sa fougue et sa capacité à transpercer les défenses adverses par sa vision et sa prise d’intervalles (7 franchissements). Déjà auteur de cinq essais, l’ancien protégé de Gonzalo Quesada au Pays basque a disputé les sept rencontres des Parisiens en Top 14, toutes en tant que titulaire ! 544 minutes passées sur les pelouses sur les 560 possibles… À peine arrivé, déjà indispensable. Kylan Hamdaoui a seulement manqué le dernier match du Stade français la semaine dernière à Pau pour le compte de la deuxième journée de Challenge Cup. Une petite semaine pour souffler avant d’enchaîner avec Heyneke Meyer et son staff puis de partir vivre une nouvelle expérience pour lui : celle des Barbarians contre les Tonga (le 10 novembre à Bordeaux). Quand on sait que cette équipe fait désormais office d’antichambre du XV de France, c’est de bon augure pour l’avenir de ce jeune arrière talentueux. Ce samedi, il aura l’occasion de se mesurer à son aîné et de se rappeler au bon souvenir des derbys puisque lui, l’ancien Biarrot, désormais au Stade français, croisera sur sa route, Benjamin Fall, un ancien Bayonnais passé par le Racing 92…

Par Romain Lafon.

midi olympique
Réagir