• Bourg-en-Bresse s’arrache devant Colomiers
    Bourg-en-Bresse s’arrache devant Colomiers
Publié le / Modifié le
Pro D2

Bourg-en-Bresse s’arrache devant Colomiers

L’US Bressane s’offre un précieux succès devant l’US Colomiers vendredi (18-15). A l’arraché. Malgré le retour des Haut-Garonnais dans les dernières minutes, les Burgiens ont trouvé les ressources pour décrocher un court succès dans un match sans essai.

Le résumé

Les Columérins prennent le meilleur départ dans cette partie, menant rapidement 3-9 grâce au binôme Poet-Cazenave. Mais les Bressans réagissent bien et tentent de dynamiser la partie. Avec du jeu dans la défense adverse, ils réussissent à la mettre à la faute et capitalisent par la patte de Debrach (15-9 à la mi-temps). Mais les visiteurs ne cèdent pas. Comme les Burgiens ne tuent pas le match, leurs adversaires recollent et reviennent même à hauteur par le pied de Fajardo (15-15, 67e). La partie est hachée, le rythme saccadé. « A ce moment-là, nous aurions pu avoir la tête sous l’eau », estime le demi de mêlée de l’USB Titouan Guilon. Au contraire, les Burgiens réussissent à revenir enchaîner les temps de jeu dans le camp adverse. Et s’offrir la pénalité de la victoire par Bouvier (18-15).

Le tournant du match

Les Burgiens ont franchi trois fois la ligne d’en-but adverse sans réussir à marquer un essai, dont deux fois en toute fin de match par Cailleaud (69e) puis Wavrin (71e). Cela aurait pu coûter le succès aux Bressans mais ils ont réussi à rivaliser dans le duel de buteurs en sanctionnant l’indiscipline adverse. Conséquence au classement, Colomiers (avec 15 points) ne possède désormais plus qu’une unité d’avance sur Bourg-en-Bresse (14 points) et donc sur le premier relégable.

La phrase

Avec humour, l’ailier Pierre Santallier confie : « On s’habitue peut-être à ces matchs serrés à la maison et cela nous permet de ne pas paniquer sur la fin de la partie ».

L’incompréhension

Juste avant la sirène, Bourg-en-Bresse choisit de tenter une dernière pénalité. Celle-ci doit permettre à François Bouvier de repousser Colomiers à 6 longueurs et donc de leur enlever le point de bonus défensif. Il patiente pour frapper sur le gong et ainsi assurer le succès. Mais son coup de pied passe à côté des perches et Brendon Fajardo fait mine d’aplatir avant d’amorcer une contre-attaque depuis son en-but… alors que l’arbitre Laurent Millotte siffle la fin du match. Les Columérins sont dépités mais l’entraîneur Olivier Baragnon se montre lucide : « ce n’est pas sur cette action que nous perdons le match. Je suis déçu par le résultat comme par le contenu. Nous prenons un point, ce n’est pas une soirée satisfaisante.»

Les meilleurs

A Bourg : Guilon, Santallier, Buatier A Colomiers : Mémain, Browning, Deysel.

Par Julien Veyre.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir