• L’Aviron patiemment
    L’Aviron patiemment
Publié le / Modifié le
XV de France

L’Aviron patiemment

Après une première mi-temps atone et truffée de maladresses, l’Aviron se retrouve en deuxième période et déborde Angoulême.

Le résumé

Après un début de match pollué de maladresses, l’Aviron, bien qu’en supériorité numérique, suite au carton rouge adressé à Sclavi après 23 minutes, ne parvient pas à prendre le dessus sur des Charentais mieux organisés et bien décidés à jouer les trouble-fêtes. Ce n’est qu’en deuxième période que les Basques prendront la mesure de leurs adversaires. Enfin maîtres du ballon, plus incisifs derrière, les maladresses oubliés, les Bayonnais se dirigent vers une victoire aisée et bonifiée.

Le tournant du match

Assurément le carton rouge infligé au pilier Sclavi pour une brutalité après 23 minutes de jeu. Juste après Bayonne inscrit son premier essai. De pénalité, assorti d’un carton jaune à Ayestaran. Une absence lourde même si les charentais ne l’auront pas ressentie tout de suite.

Le fait du match

Alors qu’Ayestaran était exclu pour 10 minutes après le carton rouge adressé à Sclavi, Angoulême, alors à 13, marque par deux fois. Une pénalité et un drop de Jones. Le premier du Gallois et d’Angoulême depuis deux saisons. Et encore, le même demi d’ouverture manque un autre drop. Tour de force des Charentais qui à, 13 contre 15, auront infligé un 6-0 à Bayonne.

L’action

L’essai de Héguy alors que Bayonne somnolait sur un ballon de relance depuis les 22 mètres. Tisseron, alerté par Hardy, trouve son ailier Baget sur la gauche. Ce dernier déborde son vis-à-vis et recentre à la main pour Barthélémy. Le centre remonte une trentaine de mètres avant de remettre à Héguy, revenu à hauteur.

Par Edmond Lataillade.

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir