• Mont-de-Marsan dans la douleur
    Mont-de-Marsan dans la douleur
Publié le / Modifié le
Pro D2

Mont-de-Marsan dans la douleur

Les Montois peuvent s’estimer heureux de cette victoire étriquée (16-13) qui leur permet tout de même de retrouver la tête du championnat.

Résumé

L’ennui rôdait tout au long de cette rencontre qui ne s’est jamais débridée. Si les Montois ont eu en première période quelques décalages qui auraient pu connaître un meilleur sort, trop d’imprécisions ne leur ont pas permis de creuser l’écart. Ils ont dû se contenter de la botte de Yoann Laousse Azpiazu pour mener à la pause 9-3. On espérait bien que la seconde période ressemblerait à celle de la semaine passée face à Colomiers, mais après une première action dangereuse au retour des vestiaires, les locaux se faisaient surprendre par les Bretons, qui grâce à cet essai prenaient la tête. Heureusement, sur leur seule séquence longue, les Montois repassaient devant grâce à un essai de Christophe Loustalot. Il restait à serrer les rangs jusqu’au bout, car ce soir, les Montois n’avaient pas les armes pour faire mieux.

Le fait du match

Approximatifs en touche en début de rencontre, les Montois ont surtout perdu la bataille des rucks face à un adversaire très bien organisé et très compact dans le jeu au sol. Ils ont ainsi été privés de ballons de récupération qu’ils affectionnent habituellement pour mettre de la vitesse dans leur jeu.

L’action du match

A la 52ème minute, après une longue séquence de possession bretonne, le seconde ligne Andrew Cramond déchirait le rideau landais aux 40 mètres et et prenait de vitesse les défenseurs landais pour aller plonger dans l’en-but, donnant à ce moment du match l’avantage à son club.

L’homme du match

Andrew Cramond a rendu une magnifique copie lors de cette rencontre. Outre son essai relaté ci-dessus, il a empoisonné la conquête aérienne montoise en contrant au moins trois lancers adverses et a fait preuve d’une activité de tous les instants.

Les meilleurs

A Mont-de-Marsan: Julien Cabannes, Brethous, Pearce, Damiani A Vannes : Cramond, Jones, Le Bail, Popelin, Moeke.

Par Pierre BAYLET

midi olympique
Réagir