• Un pack en or
    Un pack en or
Publié le / Modifié le
Pro D2

Un pack en or

Pro D2 - Les Biterrois, amenés par des avants dominateurs, triomphent de l’ogre bayonnais et conservent ainsi leur invincibilité à domicile. Replacés dans le haut de tableau, ils restent en course pour la qualification avant la “coupure”. Les Basques, méconnaissables sur le second acte, mettent eux fin à une série de trois succès.

LE RÉSUMÉ

Quelle première période plaisante ! Maître de la possession et supérieurs durant la moitié du premier acte, l’Aviron a asphyxié Béziers par un jeu au pied de pression d’une redoutable pression et montant très vite sur l’ouvreur Thibauld Suchier pour l’empêcher de s’organiser. Bayonne s’est donc logiquement détaché au score jusqu’à mener 13 à 6. Avant le réveil de l’ASBH, “sonné” par un exploit personnel derrière une mêlée de son numéro dix ! Une réalisation qui permettait aux Biterrois de mener pour la première fois dans cette rencontre. Retrouvés, les locaux prennent l’ascendant en conquête, dans le défi physique et terminent plus fort (16-13).

Au retour des vestiaires, Béziers poursuit sur le même rythme et creuse un écart à l’heure de jeu grâce à la “botte” de Porical. Les Héraultais mènent de douze longueurs à dix minutes du terme. La messe est dite… Bayonne, dominateur dans la possession, n’a pas su apporter de l’alternance dans son jeu et a buté sur un mur pendant quarante minutes. Avant de se faire contrer et d’encaisser un deuxième essai en fin de rencontre par Bérard. Les Bleu et Rouge ont même frôlé le bonus offensif en fin de match. Superbe succès des hommes du duo Aucagne/Gérard, qui perdent malheureusement Viiga et Hagan sur blessures.

L’ESSAI DU MATCH

La révélation Tristan Tedder a encore frappé. Le jeune sud-africain de 22 ans prêté par Toulouse n’en finit plus de surprendre. Face à Béziers pour sa sixième titularisation, le numéro dix a débloqué une situation d’une inspiration. Après une longue séquence de jeu Bayonnaise, Boutaty et les avants basques forment un maul qui récolte un avantage. Le jeu rebondit au large et Tedder, d’un petit coup de pied par-dessus génial, trouve son centre Barthélémy qui réceptionne le ballon dans les airs et aplatit dans l’en-but.

LE TOURNANT

Le carton jaune de Torsten Van Jaarsveld  change totalement la donne. Fautif d’avoir écroulé un énième maul gagnant biterrois, le talonneur, sonné et perdu à sa sortie, a laissé ses coéquipiers à quatorze au pire des moments. En infériorité numérique, les visiteurs se sont fatigués à attaquer sans avancer et n’ont jamais pu revenir.

L’HOMME DU MATCH

Jérôme Porical le métronome. A une transformation près, l’arrière biterrois réalisait un 100% au pied face aux perches. Auteur de vingt points, le buteur de l’ASBH a parfaitement sanctionné l’indiscipline adverse. Et c’est également montré très propre dans le jeu. Essentiel ! Et précieux pour soulager son numéro dix Thibauld Suchier, qui s’est encore montré décisif dans le jeu.  

LES MEILLEURS

A Béziers : Wardi, Marie, Suchier, Best, Rawaca, Porical ; à Bayonne : Tedder, Bustos Moyano, Barthélémy.

Par Julien Louis

midi olympique
Réagir