• Tournées manège
    Tournées manège
Publié le / Modifié le
Compétitions

Tournées manège

L’arrière de Montpellier Benjamin Fall prend la place de Maxime Médard, blessé. C’est le seul changement effectué par Jacques Brunel qui lui avait confié deux fois le poste l’été dernier en Nouvelle-Zélande.

Benjamin Fall peut s’estimer heureux. Jacques Brunel est allé au bout de sa logique en reconduisant l’équipe victorieuse de l’Argentine. Une formation où le poste d’arrière était initialement occupé par le Toulousain Maxime Médard. Ce dernier sorti dès la première minute en raison d’une commotion cérébrale, Benjamin Fall a disputé quasiment l’intégralité du match et sera donc reconduit à l’arrière du XV de France pour affronter les Fidji au Stade de France. Décidément, les tournées offrent bien des rebondissements pour l’arrière du MHR, lui qui fêtera sa huitième sélection de l’année ce samedi après en avoir connu six entre 2009 et 2013 avant de disparaître du groupe France pendant cinq ans. Benjamin Fall est donc un habitué des retournements de situation inattendus quand il évolue avec le maillot bleu. Les deux tournées de cette année 2018 ont été fortes en émotions pour lui. En Nouvelle-Zélande, en juin dernier, il avait suivi le premier test dans les tribunes de l’Eden Park d’Auckland, puisque Maxime Médard lui avait été préféré, alors que le Montpelliérain avait été l’arrière le plus utilisé depuis la prise de fonction de Jacques Brunel confronté depuis son arrivée à la tête des Bleus à l’absence de Brice Dulin. Le staff technique, alors en phase d’essai, l’avait ensuite titularisé lors du second match à Wellington. Une expérience qui avait tourné court, expulsé définitivement dès la douzième minute de jeu pour avoir percuté Beauden Barrett dans les airs. Sa tournée aurait pu se terminer après ces douze petites minutes de jeu.Fait rarissime, son carton rouge avait été annulé par une commission de discipline indépendante, lui permettant ainsi de disputer le dernier test de Dunedin et de défendre véritablement sa candidature au poste d’arrière.

Vers un quatrième essai ?

Mais Jacques Brunel ne l’avait pas reconduit pour affronter l’Afrique du Sud et la sentence était tombée alors qu’il était pressenti pour remplacer Damian Penaud après le premier test : « Benjamin Fall a beaucoup joué, il nous semblait un peu émoussé. » Il a fallu donc ce fait de jeu dès la première minute de jeu au Stade Pierre-Mauroy pour le faire revenir sur le terrain. Propre sur les ballons hauts mais aussi pour envoyer Teddy Thomas à l’essai, Benjamin Fall sera finalement l’arrière qui aura eu le plus de temps de jeu pendant cette tournée. Et la moindre minute est importante à moins d’un an de la Coupe du monde. « Les places vont être chères pour le Coupe du monde, glissait-il après la victoire face à l’Argentine, Ce n’est pas pour autant qu’il faut jouer la carte individuelle sur les matches. C’est important d’être collectif, de jouer juste. Je ne vais pas vous raconter des saucisses. Sans le collectif, on n’est rien. Si on touche des ballons, si on marque, c’est grâce à toute l’équipe et pas grâce à une seule personne… » Il aura encore l’occasion de le démontrer ce samedi. Et s’il peut inscrire son quatrième essai en Bleu, le premier depuis 2013, personne ne lui en voudra.

Nicolas Augot
Voir les commentaires
Réagir