• Béziers fait tomber Aguiléra
    Béziers fait tomber Aguiléra
Publié le / Modifié le
Pro D2

Béziers fait tomber Aguiléra

Pro D2 - Grâce à un essai de Desroche à une minute de la fin et après une solide première mi-temps d’un point de vue défensif, l’ASBH accroche sa première victoire de la saison à l’extérieur et fait tomber la série du BO.

Le match

Une semaine après son exploit à Oyonnax, le Biarritz Olympique voulait confirmer. Face à lui, l’ASBH espérait de son côté mettre un terme à la série d’invincibilité rouge et blanche à la maison et, par la même occasion, décrocher sa première victoire loin du stade de la Méditerranée. Dans une première période engagée, les défenses étaient mises à l’honneur et les buteurs, chargés de faire évoluer le compteur. Maxime Lucu ouvrait le score, Jérôme Porical lui répondait après des fautes au sol (3-3, 15e). Dix minutes plus tard, Quentin Samaran recevait un carton jaune après un accrochage (26e) et Edwin Hewitt le rejoignait sur le banc de touche une minute plus tard pour un plongeon avec l’épaule dans un ruck. À 14 contre 14, les Héraultais trouvaient une faille dans la défense adverse et Suchier inscrivait le premier essai du match (lire plus bas). À la pause, après une pénalité de Maxime Lucu, ce sont les Biterrois qui, face au vent, menaient 6-10.

Les rouge et blanc étaient de retour, pleins de volonté et d’envie dans ce second acte. Grâce à beaucoup de rythme, ils revenaient à hauteur des visiteurs après un essai de Bertrand Guiry petit côté (13-13, 52e). Un second, marqué par Nicoué, dix minutes plus tard, permettait aux locaux de prendre le large, 21-13. Tout le monde pensait alors Biarritz parti pour un 33e match sans défaite tant la possession et la domination étaient Biarrote depuis la reprise. Mais c’était sans compter sur la réaction des Biterrois. Ils revenaient à portée des Basques après un coup de pied de Porical à un quart d’heure du terme (21-16). Et dans une fin de match haletante, les Héraultais forçaient leur destin. Après deux pénalités dans les 5 mètres rouge et blanc, Desroche plongeait en terre promise. Jérôme Porical n’avait plus qu’à attendre la fin du chronomètre pour transformer, et offrir la victoire aux siens : 21-23.

L’essai : Turn-over pour Béziers, Suchier le plus rapide

Alors qu’on joue depuis une demi-heure, Alexandre Nicoué récupère un ballon dégagé par l’ASBH. Il le transmet à Ximun Lucu qui l’envoie à Uwa Tawalo. Le fidjien fait tomber la précieuse munition au plaquage et celle-ci est récupérée, en suivant, par Wesley Douglas. Sur le ruck suivant, Arnaud Pic lève la tête, ajuste un coup de pied à suivre dans le dos de la défense Biarrote. Thibauld Suchier, arrivé lancé, grille la priorité à Ximun Lucu et plonge dans l’en-but pour le premier essai du match

L’homme : Jérôme Porical

L’arrière de Béziers, auteur de treize points, a grandement contribué à la victoire des siens. Appliqué pendant 80 minutes dans son jeu au pied, il est également l’auteur d’une percée importante à la 75e. Percée qui emmène son équipe dans le camp Biarrot pour l’essai de la gagne, cinq minutes plus tard.

Le fait : Aguiléra est tombé

La série d’invincibilité de Biarritz, qui durait depuis 32 matchs, a donc pris fin vendredi soir. Elle avait été mise à mal par Brive en début de championnat, Béziers l’a stoppée. 

Les meilleurs

À Biarritz : Gimenez, Nicoué, X. Lucu.

À Béziers : Manukula, Marie, Tuineau, Suchier, Rawaca, Porical.

 

Par Pablo Ordas

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir