Et de sept

Septième match à domicile pour le SAXV et autant de victoires. Face à une bonne équipe provençale, ils ont fini par s’imposer en toute logique (36-20).

Le résumé

Début de match catastrophique des angoumoisins qui se retrouvaient menés 0-10 après seulement quatre minutes de jeu. Un en avant sur l’engagement, mêlée et faute. Munro réussissait la pénalité. Une minute plus tard, une belle croisée entre le centre Justes et le talonneur Beziat permettait à ce dernier d’aller aplatir entre les perches. Munro transformait. Les charentais avaient du mal à rentrer dans ce match mais sur une faute des Provençaux, Nicolas réduisait le score sur pénalité (3-10, 10è). C’était le début de la révolte car les partenaires de Le Guen allaient infliger un vingt à zéro aux visiteurs. C’est d’abord Mau, qui suite à une touche gagnée, donnait à Lafitte qui aplatissait. Nicolas transformait (10-10, 20è). Puis le capitaine Le Guen montrait l’exemple. Après une grosse percée des avants, le maul se formait et Le Guen derrière son paquet s’emparait du ballon et inscrivait le deuxième essai (17- 10, 32è). Enfin sur une nouvelle faute Aixoise dans leurs vingt-deux mètres, Nicolas réussissait la pénalité (20-10).

Score à la pause d’un match que les charentais ont réussi à inverser. Les Provençaux entamaient la seconde période comme ils l’avaient en première. C’est tout d’abord Munro qui réussissait une pénalité (20-13, 43è). Puis suite à un à un beau mouvement des visiteurs, C’est Labarthe qui inscrivait le deuxième essai transformé par Munro (20-20, 55è). Et c’est là que Jones rentre en jeu. Avec deux pénalités (60è, 68è) et un drop de quarante mètres (70è), il redonnait neuf points d’avances à sa formation. Et ce n’était pas fini. Les charentais terminaient fort. Avec une grosse domination des avants, ils obtenaient une pénalité. Ils jouaient la pénal touche. Le ballon était gagné et c’est Guion qui inscrivait le troisième essai transformé par Jones (36-20, 75è). Score final d’une rencontre longtemps indécise au cours de laquelle les angoumoisins ont joué par à coup mais au final ils remportent une victoire amplement méritée.

L’action

Sans conteste l’essai de Kevin Le Guen avant la pause. Après un gros travail des avants qui étaient dans l’avancée, le maul bien structuré progressait. Kevin Le Guen derrière son paquet s’emparait du ballon et s’en allait aplatir seul. Du bon travail qui redonnait des couleurs au SAXV.

Les meilleurs

SAXV : Le Guen, Laforgue, Muarua, Halavatau, Sutiashvili, Lescure, Coletta

Provence Rugby : Sola, Lockley, Kbaier, Munro, Luafutu

 

Par Jean-François Chrétien