• Béziers foudroie Montauban
    Béziers foudroie Montauban
Publié le / Modifié le
Pro D2

Béziers foudroie Montauban

Exploit de Béziers qui assomme Montauban à Sapiac (18-20). Les Héraultais réalisent un énorme coup et vont passer des fêtes en or.

Résumé

Quel match bizarre ! Alors que Montauban avait tout fait pour se rendre le match facile en prenant bien le score et en menant rapidement 15-0 (un essai de Klur et le pied de Bosviel), les Biterrois se sont accrochés et ont infligé un cinglant 20-3 à l'USM. Les Héraultais ont dû leur salut à l'entrée en jeu de Karim Kouider, qui a complètement changé le sort de la rencontre en rééquilibrant le rapport de force en mêlée fermée. Montauban, avec un Jérôme Bosviel dans un jour sans (trois échecs, dont la pénalité de la gagne à la 79e) n'a pas su endiguer la furia des Biterrois qui ont eu le mérite de croire en leur chance jusqu'au bout. Deux essais d'Arnaud Pic et Jean-Baptiste Barrère ont suffi à l'ASBH pour renverser l'USM, le tout saupoudré d'une sacré dose d'investissement dans le combat et une défense de fer près de sa ligne. Les Biterrois enchaînent là leur cinquième victoire consécutive et se présentent plus que jamais comme des candidats très sérieux à la qualification… Pour Montauban, avec cette troisième défaite à domicile, le chemin de croix continue. La saison est décidément bien longue à Sapiac...

Le tournant

L'entrée de Karim Kouider. Entré en jeu très tôt dans le match pour remplacer le jeune Quentin Samaran en perdition, l'expérimenté droitier a su trouver les clés pour stabiliser l'édifice biterrois. Mieux, il a permis de complètement rééquilibrer le rapport de force entre les deux équipes. Menée 15-0 à son entrée en jeu, l'ASBH a tourné à la mi-temps à 15-10 en obtenant une pénalité sur mêlée. Pas anodin … à noter aussi l'erreur hallucinante de Jérémy Chaput : alors que l'on jouait la 39e minute, le demi de mêlée montalbanais, croyant que la sirène avait retenti, bottait le ballon en zone morte. Mêlée à 5, séries de pick and go, carton jaune contre Richard Haddon pour avoir réalisé un plaquage haut dans une tentative désespérée de sauver un essai tout fait … Les conséquences de cette erreur furent désastreuses même si Béziers, pas très joueur en supériorité numérique, se contentait d'assurer trois points plutôt que de chercher un essai.

L'essai

Le deuxième essai montalbanais fut de fort belle facture. Après une série de mêlées au pied des poteaux de l'ASBH, et alors que l'arbitre de la rencontre laissait courir un avantage en faveur des Montalbanais, l'ouvreur Thomas Fortunel délivre une judicieuse diagonale au pied. À la réception, à l'angle gauche du terrain Pierre Klur s'élève plus haut que ses adversaires pour volleyer le ballon vers Pierre Sayerse, qui conclut. Superbe.

L'homme

Outre Karim Kouider, dont l'entrée fut déterminante (lire par ailleurs), les Biterrois ont pu s'appuyer sur une excellente charnière Pic-Dreuille très juste dans son animation. Côté Montauban, Thomas Fortunel n'a pas déçu malgré un jeu au pied délicat à la 72e minute, ainsi que les deux Pierre, Klur et Sayerse.

Les meilleurs

À Béziers Kouider, Pic, Dreuille, Desroche ; à Montauban, Fortunel, Haddon, Maninoa.

Par David Bourniquel

 

midi olympique
Réagir