Bourg s’offre le derby devant Oyonnax

Voilà dix ans que les supporters bressans attendaient de revivre un derby face au voisin oyonnaxien dans le chaudron de Verchère. Ce dimanche 23 décembre, ils vivaient le retour de ce derby comme un petit cadeau de Noël avant l’heure.

Le résumé

Les Bressans ne font plus de complexe dans ce championnat de Pro D2. Ils décident de jouer les yeux dans les yeux avec l’ancien pensionnaire du Top 14. Joueurs, les hommes du binôme Boulanger-Choveau n’hésitent pas à relancer. A l’image de Dupont, depuis son camp, qui écarte Raynaud d’un crochet. Puis Santallier joue au pied sur l’aile gauche et son compère Charlat vient scorer (14e). Le même Charlat que l’on retrouve à la tombée d’une sublime passe au pied en ogive de Dupont (24e) pour un deuxième essai.

Les Oyonnaxiens réagissent peu à peu. Après une demi-heure, ils commencent par inverser la tendance en mêlée. A la faute, Bourg doit évoluer à 14 contre 15 après le carton jaune adressé à Drancourt (37e). Oyonnax en profite pour très vite marquer un essai à la reprise par Inman (41e). Mais les Bressans ont du cœur et ne cèdent pas facilement. Après leur attaque, c’est leur défense qui est à l’honneur. Après une énorme séquence défensive, l’USB garde une petite marge. Même si Herjean vient remettre Oyonnax dans la foulée de Bourg (73e), c’est bien Bourg-en-Bresse qui s’impose dans ce derby de l’Ain (21-17). Enorme ! 

L’essai

Après un premier essai, les Bressans insistent et appuient leurs offensives en début de match. Suite à un jeu au pied de Viard derrière le premier rideau, Perrin est à la réception et met son équipe dans l’avancée. Après une nouvelle fixation des avants, Dupont tente une passe au pied magistrale derrière le ruck vers le coin droit du terrain. Giresse est lobé, Charlat surgit pour le deuxième essai violet (18-3, 26e). Somptueux ! 

Le chiffre : 33 !

C’est le nombre de minutes qu’il a fallu pour qu’Oyonnax vienne jouer dans les 22 mètres de Bourg-en-Bresse. Et l’action a été interrompue par un bon grattage de Buatier, récompensé d’une pénalité. 

La réaction

A la demi-heure de jeu, Oyonnax réussit à inverser la domination en mêlée fermée. Ce qui entraîne le carton jaune contre le pilier de l’USB, Quentin Drancourt (37e)… Mais le staff technique bressan réussit à rééquilibrer les débats en coachant en début de deuxième acte sur sa première ligne.

La séquence défensive

De la 58e minute à la 63e minute, Bourg est arcbouté sur sa ligne d’en-but. Les Oyonnaxiens pilonnent mais l’USB finit par gratter le ballon sur un contre-ruck. Les Burgiens s’arrachent pour conserver le succès dans ce derby de l’Ain. 

Le joueur : Andrzej Charlat 

Opportuniste, l’ancien ailier de Beaune en Fédérale 2. Il est à la conclusion des deux essais bressans. Râblé et très rapide, l’ailier de poche a réussi à prendre de vitesse la défense oyonnaxienne à deux reprises. 

La conséquence

Avec ce point de bonus défensif, Oyonnax reste sur la 3e marche du podium mais à 5 longueurs de Nevers. En face, Bourg-en-Bresse se redonne de l’air sur la zone de relégation grâce à ce succès. Avec 4 longueurs d’avance sur Massy. Et les Bressans recollent aux basques d’Aurillac et Montauban.

Les meilleurs 

 

A Bourg : Dupont, Charlat, Buatier, Veyret, Perrin.

A Oyonnax : Grice, Ursache, Inman.

Par Julien Veyre