Un XV d'attaque

  • Un XV d'attaque
    Un XV d'attaque
Publié le , mis à jour

C’est toujours drôle à faire, ces XV de l’année. Et ça se passe toujours pareil : les journalistes se sont réunis lundi matin, en conférence de rédaction. Le sujet a été posé sur la table et validé en quelques secondes, dans l’enthousiasme. Chacun a balancé ses premiers noms, gonflé de sa vérité. Mais soudain, du fond de la salle, une voix est venue fendre cette jactance collective. « On fait un XV Mondial ou un XV du Top 14 ? »

Boudiou*! Celle-là, je ne l’avais pas vu venir. Le summum, c’est l’orgasme planétaire, évidemment ! On veut de la star, du mec à dix franchissements et vingt plaquages par match ! Il faut du requin, pas du fretin d’eau douce ! Oui mais voilà : aucun de nos Bleus n’y figurerait. Pour être franc, aucun Français ne ferait même acte de candidature. On trouvera toujours un Irlandais, deux Néo...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Léo Faure
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?