• Béziers, un mental d'acier
    Béziers, un mental d'acier
Publié le / Modifié le
Pro D2

Béziers, un mental d'acier

Béziers s’impose à la Méditerranée face à Brive et revient ainsi à quatre longueurs de ses adversaires du soir. Impériales, les Héraultais sont impressionnants de caractère et leur jeunesse dorée épate à chacune de ses sorties.   

Par Julien LOUIS

Le match :

Malgré un second acte plus contrasté, les Biterrois décrochent une nouvelle victoire méritée dans leur antre où ils sont toujours invaincus cette saison. Auteur d’un premier acte de toute beauté, référence de cet exercice, ils ont totalement dominé leurs hôtes dans tous les secteurs. Amenés par des avants déterminés dans le combat et supérieurs en mêlée, ils ont parfaitement maîtrisé leur sujet. Et réussi à surmonter les graves blessures rapides de leurs flankers, Barrère et Vuillecard. Quelle preuve de caractère. Plus joueurs et concernés aux retours des vestiaires, les Brivistes auraient pu ramener le bonus défensif. Mais payent au final leur indiscipline qui a permis à Jérôme Porical de marquer dix-neuf points au pied.

 

Le tournant :

 

Le carton jaune de Thomas Hoarau relance Brive. Suite à un déblayage dangereux de Jamie Hagan (46e), le jeune numéro huit biterrois Hoarau, non concerné par l’action, est pourtant exclu temporairement. Et en infériorité numérique, les Héraultais vont encaisser un essai qui va permettre aux visiteurs de revenir à 23-17, alors qu’ils étaient jusqu’alors dominés. Le scénario de la partie va alors s’inverser pendant de longues minutes, jusqu’à ce que les Rouge et Bleu parviennent à remettre la main sur le ballon pour reprendre les commandes de la rencontre. Mais en restant sous la menace des Corréziens au score jusqu’à la fin de la rencontre.

 

L’homme du match :

 

Karl Wilkins est vraiment épatant. Le jeune flanker anglais de 22 ans monte en puissance au fil des matchs pour s’imposer comme un membre essentiel de la troisième ligne de l’ASBH. Très actif aux quatre coins du ballon, Wilkins a avancé sur chacune de ses charges. Auteur de son premier essai pour sa dixième titularisation (13 matchs), le numéro sept a réalisé une nouvelle prestation trois étoiles à la Méditerranée.

 

L’essai du match :

 

Wesley Douglas se trouve à la conclusion d’un beau mouvement collectif. Suite à une grosse charge de l’excellent pilier Reda Wardi, le jeu rebondit vite vers l’extérieur. Et en quelques passes, Jérôme Porical est décalé sur l’aile opposé et l’arrière joue parfaitement le surnombre. Il fixe le dernier défenseur avant de décaler son ailier qui termine le travail tout en puissance. Un essai marqué en bout de ligne qui prouve les progrès offensifs réalisés ce soir par les Biterrois.

 

Les meilleurs :

 

À Béziers : Wilkins, Wardi, Munilla, Hoarau, Puletua, Katz ;

À Brive : Acquier, Lebas, Hireche.

Emmanuel Massicard
Voir les commentaires
Réagir