• Bourg remporte le chassé-croisé
    Bourg remporte le chassé-croisé
Publié le / Modifié le
Pro D2

Bourg remporte le chassé-croisé

Les Bressans s'imposent 29-27 en fin de match face à des Biarrots accrocheurs.

Le contexte
Avec leur victoire bonifiée devant Massy, les Biarrots étaient revenus à 3 longueurs de la 6e place, synonyme de présence en phases finales. Les joueurs de Matthew Clarkin espéraient encore se rapprocher du sommet du classement en ramenant des points de Bresse. Bon présage pour le BO, la seule victoire acquise à l’extérieur cette saison l’avait été dans l’Ain, à Oyonnax en novembre dernier. En face, après un temps d’adaptation dans cette division, les Bressans sont des durs à cuire à domicile. Ils ont lourdement fait chuter Soyaux-Angoulême et Mont-de-Marsan, avant de dominer leur voisin oyonnaxien sur les trois dernières rencontres à Marcel-Verchère. Et attendaient les Basques de pied ferme.
 
Le résumé
Bourg s’impose d’une courte tête devant Biarritz (29-27) après un véritable chassé-croisé dans un match acharné et indécis. Les Basques manœuvrent parfaitement en début de partie. Ils imposent leur tempo avec notamment un bon jeu au pied d’occupation. Avec la patte de Maxime Lucu, ils prennent les devants (3-9, 25e). Puis après une jolie action, Lucu sert Rawuetaki  d’une diagonale au pied pour le premier essai du match (3-16, 28e). Les Bressans réagissent parfaitement et immédiatement par un essai de Perrin après un mouvement collectif (30e). Puis un deuxième par Bruté de Remur, en force (17-16, 35e). Bourg n’hésite pas à relancer depuis ses 22 mètres, comme sur une offensive de Charlat et qui se clôture par une faute de Nabou, sanctionné par un carton jaune (38e). Le deuxième acte est dicté par le même scénario. Les Basques prennent les devants, par la botte de Lucu (pénalité et drop) et un essai de Tawalo (20-27, 63e) mais les Burgiens font encore preuve de caractère pour renverser la tendance. Dans l’aspiration d’une mêlée dominatrice, l’ouvreur François Bouvier réalise un 3/3 au pied à son entrée en jeu. L’USB s’offre un court succès 29-27, essentiel dans sa lutte pour le maintien.
 
L’essai
28e minute : les Biarrots lancent le jeu depuis le milieu de terrain. Ximun Lucu met Yohan Artru dans un intervalle. Il gagne 30 mètres grâce à ses cannes. Le soutien est présent, le ballon ressort vite pour Maxime Lucu renverse en jouant au pied pour Leone Ravuetaki sur l’aile droite. Le Fidjien se saisit du ballon d’une main et vient inscrire son 4eessai de la saison, le 3e contre Bourg-en-Bresse sur les deux matchs.
 
Le renversement
Une nouvelle fois, la mêlée burgienne a fait souffrir le pack adverse en fin de partie, quand le coaching envoie des hommes frais au combat. Pour valider l’effort collectif, l’ouvreur François Bouvier a été impeccable face aux perches pour enquiller trois pénalités de son pied gauche. Et permettre à Bourg de remporter un nouveau succès.
 
La conséquence
Avec ce succès devant le BO, les Violets de l’US Bressane conservent 8 longueurs d’avance sur Colomiers, le premier relégable. En face, les Biarrots ne se consolent guère du point de bonus défensif décroché sur la pelouse de Verchère, ils voulaient plus. Et se retrouvent à 6 longueurs de Mont-de-Marsan et Béziers, 5eet 6e au classement.
 
Les meilleurs
Brute de Remur, Lyons, Perrin, Doy, Charlat pour Bourg
Maxime Lucu, B. Guiry pour Biarritz

Par Julien VEYRE

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir