• Colomiers entretient l'espoir
    Colomiers entretient l'espoir
Publié le / Modifié le
Pro D2

Colomiers entretient l'espoir

PRO D2 - Colomiers a gagné sans trembler avec le bonus offensif contre Carcassonne (27-9). Les Columérins signent leur 2ème bonus offensif de la saison à domicile et restent à 3 points de leur concurrent direct pour le maintien, Bourg-en-Bresse.

Le match

Malgré un vent tourbillonnant dans l’enceinte de Michel Bendichou, ce sont les Columérins qui sont parfaitement entrés dans cette rencontre avec une mêlée conquérante récompensée par une pénalité de Poet (3e). Ils ont totalement asphyxié les Cathares durant cette première période. Inigo venait conclure un superbe travail de ses avants en filou (23e) avant un superbe mouvement des trois quarts qui ont remonté le terrain sur soixante mètres avec à la conclusion, Pimienta (33e). A la mi-temps, la Colombe menait 17 à 3.

Malgré une pénalité de Gilles Bosch au retour des vestiaires, Colomiers continue d’accélerer et c’est Chiappesoni qui inscrit le troisième essai des locaux après un délice de passe volleyée signé Bézian. Jusqu’à l’heure de jeu, Carcassone n’a pu réagir que par l’intermédiaire de son buteur Gilles Bosch auteur de trois pénalités. Kylian Jaminet inscrivait le quatrième essai columérin à la 59e. Dans une rencontre maîtrisée de bout en bout, Colomiers s’est logiquement imposé avec le bonus offensif (27-9).

Le fait

Nous jouons la 18e minute et sur une action tout à fait anodine dans les quarante mètres carcassonnais, Benoit Jasmin est l’auteur d’un vilain coup de poing sur Martin Chiappesoni sous les yeux de l’arbitre de touche qui signale directement le mauvais geste.

Monsieur Delpy n’a d’autre solution que d’exclure l’arrière cathare. Après cet incident, le fond de terrain Jaune et noir était bien dégarni, ce qui a permis aux locaux d’asseoir leur domination et d’investir le camp adverse pus aisément. Le long jeu au pied de Kylian Jaminet et la vitesse columérine ont pu s’exprimer pleinement pour empocher logiquement le point de bonus offensif.

L’homme

Martin Chiappesoni. Le troisième ligne argentin de Colomiers était partout ce vendredi soir. Impérial en touche et extrêmement actif dans le jeu, il a effectué une partie de haut niveau et a grandement contribué au succès des siens à Michel Bendichou.

Plaqueur infatigable lorsque Colomiers défendait sa ligne, il est un des éléments fondamentaux de cette victoire columérine. Sa belle prestation fut conclue d’un bel essai à la 50e minute après une belle course le long de la ligne de touche côté droit.

L’essai

Nous jouons la 18e minute et les Columérins bénéficient d’une pénalité dans leur camp, côté gauche. Le demi d’ouverture Sebastian Poet décide de la jouer vite voyant le fond du terrain carcassonnais dégarni. La cavalerie est en route, Martin Chiappesoni est au relais avant de servir Paul Pimienta.

Le trois-quart aile haut-garonnais prend le dessus sur son vis-à-vis le long de la ligne de touche avant de servir Kylian Jaminet. Ce dernier est repris à quelques mètres de la terre promise mais remet à Pimienta dans sa chute. Une magnifique action de 60m qui permettait aux Columérins de mener 17-3 à cet instant de la partie.

Les meilleurs

Côté Colomiers : Chiappesoni, Deysel, Pimienta, Poet, Costa Repetto, Chartier, Saaidia

Côté Carcassonne : Bosch, Meité, Sauveterre

 

Par Thomas Saint-Antonin

midi olympique
Réagir