• Le SAXV toujours dans la course
    Le SAXV toujours dans la course
Publié le / Modifié le
Pro D2

Le SAXV toujours dans la course

PRO D2 - Les charentais n’ont pas failli lors de cette rencontre déterminante pour la qualification. Mieux ils se sont imposés avec le bonus offensif.

Le match

Première mi-temps de rêve des charentais dominateurs dans tous les secteurs de jeu et qui ont alterné jeu à la main et jeu au pied avec un Jones des grands soirs. Il jouait une pénal-ouche dès la sixième minute. Le ballon était gagné, le maul se formait et les avants envoyaient Héguy derrière la ligne. Jones transformait (7-0, 6è). Puis sur une superbe action partie de leurs vingt-deux mètres et une longue passe sautée de Lafitte pour Mau, ils remontaient tout le terrain et c’est Bureitakiyaca qui concluait. Jones transformait (14-0, 22è). Et ce n’était fini. Suite à un turn-over, le ballon arrivait à Laulhé qui enfonçait tout son passage pour aplatir en coin. Jones réussissait la difficile transformation (21-0, 29è). Puis sur une nouvelle action d’envergure des angoumoisins avec une percée de Lafitte sur son aile, il donnait à Roger. Ce dernier le retrouvait à l’intérieur et l’ailier allait aplatit entre les perches (28-0, 36è).

La seconde mi-temps allait être du même acabit que la première mais sans la concrétisation. Les biterrois ont été acculés dans leur vingt-deux mètres pendant trente minutes Mais ils défendu becs et ongles n’encaissant pas le moindre point alors que les charentais ont eu plusieurs belles occasions de corser l’addition. Mais l’essentiel est fait pour eux. Ils reviennent à point au classement de leurs hôtes d’un soir et restent en course pour la qualification.

Une victoire bonifiée et méritée avec à la clé peut-être la plus belle mi-temps vue à Chanzy.

L’action du match

Le deuxième essai charentais est un modèle du genre. Ils récupéraient un ballon dans leurs vingt-deux mètres par l’intermédiaire de Lafitte qui d’une longue passe sautée trouvait Mau. Ce dernier perçait le premier rideau avant de servir Bureitakiyaca qui donnait à Roger. Celui-ci retrouvait l’ailier Fidjien à l’intérieur qui allait aplatir entre les perches. Du beau travail.

Le fait du match

L’intensité mise par les charentais au cours de la première. Ils en en effet pris à la gorge leurs adversaires qu’ils n’ont pas laissé souffler. Ils ont ainsi inscrit quatre essais tous plus beaux les uns que les autres pour plier le match à la mi-temps.

Les meilleurs

Au SAXV : Sutiashvili, Jones, Heguy, Laulhé, Laforgue, Sclavi, Roger, Mau

À Béziers : Barrére, Pic, Suchier, Puletua

 

midi olympique
Réagir