TOUJOURS DANS LE COUP POUR UNE QUALIFICATION

Les angoumoisins voulaient prendre leur revanche par rapport au match aller. Ils l’ont fait grâce notamment à une très belle première mi-temps.

Le match

 

Très belle première mi-temps entre Angoulême et Bayonne ponctuées de quatre essais. Trois pour les charentais contre un pour les Basques. Ce sont les angoumoisins qui ouvraient les hostilités. Après deux pénalités en leur faveur, ils choisissaient la mêlée. Le ballon sortait pour Ayestaran qui donnait à Bureitakiyaca. Ce dernier servait Laulhé, lancé, qui allait derrière la ligne. Jones transformait (7-0, 7è). Ils continuaient sur leur lancée et bénéficiaient d’une pénalité. Ils jouaient la pénal touche. Le ballon parvenait à Lafitte qui transperçait la défense pour le deuxième essai transformé par Jones (14-0, 24è). Mais après un temps fort, les basques bénéficiaient eux aussi d’une pénalité. Ils jouaient la pénal touche et après un groupé pénétrant, c’est le talonneur Van Jaarsveld qui réduisait le score (14-5, 31è). Sauf que les charentais, revanchards par rapport au match aller, mettaient la défense bayonnaise sous pression et après plusieurs temps de jeu, Mau inscrivait le troisième essai (19-5, 38è). Sur le renvoi, les angoumoisins se mettaient à la faute et Saubusse réduisait le score en réussissant la pénalité (19-8). Score logique à la mi-temps tant les locaux ont montré de l’envie et de la détermination.

La seconde période n’aura pas été de la même trempe. Hachée avec des charentais beaucoup sanctionnés (trois cartons jaunes) elle se résume à deux pénalités. Une du côté bayonnais réussie par Saubusse (49è) et une du côté charentais passée par l’inévitable Jones (53è). Mais en infériorité numérique, les angoumoisins ne pouvaient empêcher les basques de repartir avec le bonus défensif à la suite d’un essai de Tedder transformé par Saubusse (22-18, 74è).

Les charentais avec leur état d’esprit irréprochable, leur abnégation et leur solidité défensive ont su préserver une belle victoire contre une belle équipe du Top 4.

 

L’action du match

 

Sans contestation, l’essai de Pierre Lafitte, le deuxième d’Angoulême. Apr7s avoir obtenu une pénalité, les charentais choisissaient la pénal touche.  Le ballon était gagné et arrivait à Lafitte. L’ailier charentais transperçait la défense bayonnaise pour aplatir au pied des poteaux.

 

Le fait du match

 

L’intensité mise par les angoumoisins lors de la première période. Désireux de laver l’affront du match aller, ils ont mis tous les ingrédients pour s’imposer et du même coup se donner encore une chance de jouer une place qualificative même s’ils n’ont plus toutes les cartes en mains.

 

Les meilleurs

 

Au SAXV : Laulhé, Ayestaran, Lafitte, Héguy, Coletta, Wilson, Lescure, Landman

A Bayonne : Tisseron, Saubusse, Van Jaarsveld, Boutaty, Tedder

 

Jean Francois Chretien