• Murimurivalu, le retour du puncheur
    Murimurivalu, le retour du puncheur
Publié le / Modifié le
Top 14

Murimurivalu, le retour du puncheur

En très grande forme, l'arrière rochelais a inscrit deux essais pour les Charentais. Le puncheur a livré une prestation de haute volée ce samedi face à Pau.

À l'image de son équipe, Kini Murimurivalu a réalisé une prestation étincelante samedi dernier face à Pau, au terme d'une large victoire (71-21). Le Fidjien a été auteur de deux essais (19ème, 46ème), mais aussi trois passes décisives à ses coéquipiers.

L'arrière a pris l'occasion de mettre au supplice la défense arrière paloise, grâce à ses accélérations et ses franchissements efficaces, laissant les adversaires comme des piquets.Passes après-contact en première période, essai sur une passe folle de Ihaia West, longs coups de pied de dégagement en seconde, il a fait admirer toute l’étendue de son talent. Le joueur a été intenable offensivement, relançant tous les ballons depuis le fond du terrain. Il a donc été décisif dans la moitié des essais maritimes. Ballon en main, Murimurivalu a parcouru 157 mètres, effectués 6 franchissements, 12 courses et battus. Et pour finir, un total de sept franchissements à lui seul ! Un record cette saison, à égalité avec le Clermontois Isaia Toeava et le Toulousain Sofiane Guitoune. Dans ce match fou contre Pau, l'association avec Vincent Rattez et Arthur Retière dans le fond du terrain, a été plus que réussie.

Le Rochellais ne perd donc pas son temps sur le terrain, absent toute la première moitié de la saison, l’arrière retrouve sa grande forme au meilleur moment. Il vient de réaliser seulement son 8e match de la saison, le 7e en Top 14. Le mauvais état de son genou l’empêche d’enchaîner les matches. Fondamental il y a deux saisons, quand le Stade Rochelais avait terminé premier du Top 14, il a rappelé son importance au sein du collectif Jaune et Noir. Face à ses prestations impressionnantes, si Kini Murimurivalu avait eu la possibilité de jouer un peu plus, il est possible que les Rochelais seraient plus haut dans le classement, à l'heure actuelle (7ème du classement à la 22ème journée).

midi olympique
Réagir