Amateurs

Davetawalu, appelez-le « Isi »
Fédérale 1

Davetawalu, appelez-le « Isi »

Fédérale 1. Après un passage en demi-teinte chez les pros, le Fidjien explose en Fédérale 1 et fait le bonheur des Angériens.

Fédérale 1

Chambéry, un tournant sans complexes

Fédérale 1. Le devoir accompli. De l’Ardèche, c’est le sentiment avec lequel Chambéry est reparti dimanche. Et ce, après avoir décroché son deuxième succès de la saison à l’extérieur. Tout sauf immérité, au vu...

Chambéry, un tournant sans complexes
Fédérale 1

Aubenas, en quête de réhabilitation

Fédérale 1. L’année 2016. Elle s’est terminée dimanche à Dugradus, comme elle avait débutée. C’est-à-dire, par une défaite. Après Romans en janvier, c’est en effet Chambéry qui a réalisé cette performance (17...

Aubenas, en quête de réhabilitation
Compétitions

Nérac, l’infortune de Mélissa

Compétitions. Depuis plus d’un an, les Mushunets n’avaient pas gagné mais, gravement blessée, leur leader voit s’achever sa carrière.

Nérac, l’infortune de Mélissa
Compétitions

Chambéry, une nouvelle ère

Compétitions. Intégrée à Chambéry, l’ancienne équipe de Savoie Féminine doit reconstruire après le départ de joueuses cadres.

Chambéry, une nouvelle ère
Fédérale 1

Hugues Bastide, l’art de la découpe

Fédérale 1. Les bougies de ses 25 ans à peine éteintes, le flanker de Nevers, Hugues Bastide conserve tout son souffle pour cette haletante saison.

Hugues Bastide, l’art de la découpe
Fédérale 1

Fédérale 1 : Bobigny s'impose à Agde

Fédérale 1. A la faveur de leur victoire à Agde, les Balbynienes confortent leur première place (poule 3). Après huit matchs sans victoire, Graulhet a enfin décroché son premier succès.

Fédérale 1 : Bobigny s'impose à Agde
Rugby à XIII

Dominici : « J’ai vu le désastre du rugby amateur »

Rugby à XIII. Avant l’élection à la présidence de la FFR du 3 décembre, nous donnons la parole aux acteurs : après Patrick Battut, soutien du camp Camou place à Christophe Dominici, ancien joueur international...

[ Élections FFR ] Dominici : « J’ai vu le désastre du rugby amateur »
Fédérale 3

Givors, au pied du mur

Fédérale 3. Les Givordins doivent remporter leur première victoire dimanche contre la lanterne rouge, Eymeux, sous peine d’avoir déjà un pied en Honneur à mi-parcours.

Givors, au pied du mur
Fédérale 3

Périgueux, au plus que parfait

Fédérale 3. Toujours en pleine phase d’épurement après ses récents déboires, les résultats sportifs de Périgueux laissent augurer le meilleur.

Périgueux, au plus que parfait
Fédérale 3

RC Montauban, la preuve par neuf

Fédérale 3. Relégué , le RCM a bien digéré sa descente. Dimanche, les Montalbanais visent une neuvième victoire consécutive.

RC Montauban, la preuve par neuf
Fédérale 2

Montélimar, en quête de référence

Fédérale 2. Un soulagement. C’est le sentiment qui prédominait, dimanche soir côté montilien. Non, l’UMS n’a pas gagné le derby mais elle ne l’a pas perdu non plus. Le nul lui offrant deux points, à conforter...

Montélimar, en quête de référence
Compétitions

Marjorie Rigal, retour en grâce

Compétitions. Elle fut une des pionnières du rugby féminin. Après une année sans rugby, la voilà de retour à Gaillac !

Marjorie Rigal, retour en grâce
La vie des clubs

Meaux, une locomotive en marche

La vie des clubs. Le club du pays de Meaux s’est repositionné dans la hiérarchie de la Fédérale 3. Son grand projet prend forme.

Meaux, une locomotive en marche
Compétitions

Pontarlier - Besançon, double entente

Compétitions. Avec cinquante licenciées, l’entente entre Besançon et Pontarlier, a engagé deux équipes, en Fédérale 1 et Fédérale 2.

Pontarlier - Besançon, double entente
Fédérale 2

Villefranche-de-Lauragais, cerise amère

Fédérale 2. Face à Céret, ce devait être le sommet de la poule 5. Une mêlée relevée a mis la pelouse à feu et à sang. Bilan : Deux nez cassés d’un côté, cinq blessés de l’autre.

Villefranche-de-Lauragais, cerise amère
Fédérale 3

Sarlat, un siècle qu’ils attendaient

Fédérale 3. Jamais Sarlat, où sont nés les Barbarians, n’a rencontré Périgueux. Le choc va avoir lieu et le Néo-Zélandais Dimitri Senio n’aura d’yeux que pour ses Sarladais.

Sarlat, un siècle qu’ils attendaient