Coupes d'Europe

Gros duel en perspective entre George Moala (Clermont) et Virimi Vakatawa (Racing 92)...
Champions Cup

Moala / Vakatawa : quand le soleil a rendez-vous avec la lune

Champions Cup. Vous avez remarqué ? Clermont s’apprête à disputer un match de phase finale et nul, ici et là, n’a encore parlé de l’impact que pourrait avoir Wesley Fofana sur cette rencontre. C’est comme si, en l’espace de deux...

Champions Cup

Le Racing voudra appuyer où ça fait maul

Champions Cup. Particulièrement friables dans la défense des ballons portés depuis le début de la saison, les avants clermontois seront forcément testés dans l’épreuve de force par leurs homologues franciliens,...

Camille Chat (Racing 92).
Entretiens

Le Roux : « On ne veut pas s’arrêter là ! »

Entretiens. Vous aviez déclaré il y a quelque temps que votre objectif personnel prioritaire, c’était la Champions Cup. Pourquoi ? J’ai encore en travers de la gorge les deux finales perdues. Tout simplement....

"On ne veut pas s’arrêter là !"
Champions Cup

« Nouvelles » règles : avantage Racing ?

Champions Cup. Entre l’ASM, dont le système de jeu pâtit de la nouvelle interprétation du jeu au sol, et un Racing où les gratteurs pullulent, ce secteur sera fatalement une des clés du match.

"Nouvelles" règles : avantage Racing ?
Champions Cup

Esprit, es-tu là ?

Champions Cup. La longue coupure liée au confinement n’y aura finalement rien changé : c’est bien clermont qui abordera ce quart à domicile perclus de doutes en son jeu et en son mental après deux dernières...

Pas au mieux de sa forme en ce moment, Morgan Parra saura-t-il redevenir ce leader que les clermontois attendent.
Champions Cup

Blanc : « Clermont balbutie son rugby »

Champions Cup. Samedi après-midi, le Racing et Clermont s'affronteront en quarts de finale de la Champion's Cup. Pour nous, Eric Blanc, l'une des légendes du Racing époque show bizz, décrypte le choc...

Eric BLANC.

Vers des forfaits plutôt que des reports

Vincent Gaillard, le patron des coupes d’Europe, est revenu pour nous sur les différentes questions entourant les phases finales de la coupe d’Europe, prévues fin septembre et pour lesquelles...

Vers des forfaits plutôt que des reports
La victoire européenne en 1997 restera comme le summum des années de la présidence de Patrick Sébastien (qui tient la coupe entre ses mains). Ce succès doit aussi beaucoup à la patte de Laurent Seigne, l’entraîneur . Sans oublier les joueurs phares du CA Brive de cette époque avec Christophe Lamaison, Philippe Carbonneau Alain Penaud et Loïc Van Der Linden. Une équipe très soudée et qui adorait la bringue. On y distingue respectivement David Venditti, Cédric Heymans, Christophe Lamaison, Yann Domi, Didier Casadéï sur l’une; Francois Duboisset, Tony Rees et Éric Alégret sur l’autre.
Histoires de rugby

Roman d'un club : Brive, très forts, très haut, trop vite

Histoires de rugby. Pendant trois ans, les Corréziens ont empilé les finales et vécu dans l’excès à tous les niveaux. De la préparation physique avant-gardiste aux troisièmes mi-temps mémorables, en passant les démonstrations sur le...

Sur le même sujet :