Compétitions

Le bonus bayonnais : «un miracle»
Top 14

Le bonus bayonnais : «un miracle»

Top 14. Dépassés dans tous les secteurs en première mi-temps, les Basques ont su trouver les ressources pour aller chercher un bonus défensif, presque inespéré... mais qui pourrait compter !

Top 14

Une victoire à mi-temps pour le CAB

Top 14. En décrochant leur premier succès à domicile depuis plus de six mois, les Brivistes peuvent souffler. Mais ils repartent tout de même avec un sentiment mitigé. Celui d’avoir laissé le bonus...

Une victoire à mi-temps pour le CAB
Top 14

Le "bomb squad" castrais n’a pas suffi

Top 14. Voyant ses joueurs malmenés en première mi-temps, le staff castrais a tenté un coup en faisant entrer d’un coup sept remplaçants. Mais cela n’a pas suffi.

Le "bomb squad" castrais n’a pas suffi
Top 14

L’USAP passe (enfin) la seconde

Top 14. Animés par un état d’esprit irréprochable, les Catalans ont réussi une chose qu’ils n’avaient jamais réalisée la saison dernière : enchaîner deux victoires. de bon augure.

Mathieu Acébès et ses coéquipiers peuvent exulter. Les Sang et Or ont réussi à enchaîner une deuxième victoire consécutive en dominant le CO.
Top 14

Raka-Penaud, le feu aux ailes de Clermont

Top 14. Si l’asm peut toujours compter sur le démoniaque Damian Penaud, son pendant sur l’aile gauche alivereti raka a prouvé qu’il avait retrouvé en ce début de saison le niveau qui fit de lui un...

Auteur d’un triplé, Raka s’est rappelé au bon souvenir du XV de France, qu’il amerait retrouver en compagnie de Penaud.
Top 14

Leyds, ce fiable buteur rochelais

Top 14. Propulsé buteur à la hâte et à la surprise générale à Clermont, le Sud-africain continue de surfer sur un insolent 100% de réussite dans l’exercice face aux perches. Inespéré ? Détrompez-vous.

Remplaçant au pied levé d’Antoine Hastoy dans l’exercice du tir au but, Dyllin Leyds est très efficace et réalise un sept sur sept en deux matchs.
Top 14

Jalibert sait aussi la jouer sobre

Top 14. Sous le feu des projecteurs et même de certaines critiques, le flamboyant ouvreur girondin a su montrer une palette plus pragmatique de son jeu, décisive sous la pluie.

Sous la pluie, l’engagement de Matthieu Jalibert face au Stade français a fait la différence.