Pro D2

Balle de break pour Perpignan

Auteur d’un bien meilleur début de saison, l’Usap retrouve Grenoble, ce samedi lors du choc de la 5e journée. Les Catalans peuvent reléguer le FCG, concurrent direct à la montée, à plus de onze...

Le pilier catalan Quentin Walcker souhaite tenter de prendre de l’avance sur le FCG en arrachant un succés au stade Aimé-Giral.

Béziers, le match piégeux pour Vannes

Dans le top 6 après quatre journées de championnat, Vannes trace sa route avec constance et détermination. Les cinq prochaines rencontres à venir seront d’un tout autre tonneau. Dès ce soir face à...

Le RC Vannes à l’instar de Branden Holder devra afficher son caractère face à une équipe de Béziers ambitieuse.

Provence Rugby doit s’adapter aux conditions

Le XV aixois doit remettre la marche en avant avec la venue de Colomiers ce soir. Une réception délocalisée à Fos-sur-Mer avec des repères forcément différents !

Baptiste Delage et les Aixois, ici contre Colomiers déjà la saison dernière, veulent confirmer leur bon début de saison face au leader du dernier exercice.

Valence-Romans souhaite garder la dynamique

Avec la réception de Montauban, les Damiers escomptent bien continuer sur leur lancée. Si pour l’instant ils ont du mal à s’exporter, leur objectif est de demeurer invaincus à Pompidou.

Arrivé la saison dernière, Sean Dougall participe à la progression des Damiers.

Oyonnax a le vent en poupe

En s’adaptant aux conditions difficiles, les Oyomen ont signé leur quatrième victoire consécutive… Assortie d’un bonus. Après quatre matchs l’USO garde la tête avec 17 points.

Très en vue, le troisième ligne Luke Hamilton a apporté de l’avancée à des Oyomen patients et perforants. Photo Jean-François Basset

L’Usap est renversante

Menée 15-0 et défaillante en conquête, la formation catalane a dompté le vent et s’est finalement imposée à Carcassonne. Portée par un Ben Volavola en forme internationale.

Perpignan, malmené en première période, a su renverser le match et s'imposer à Carcassonne

Une victoire cadeau pour le BO !

Malgré les échecs de leur buteur et leurs nombreux cartons, les Biarrots se sont baladés contre une équipe qui manquait trop de rythme.

Malgré un match difficile, le BO s'impose assez logiquement contre une équipe de Rouen en manque de match.

Cet opportunisme qui leur sied bien

Dans des conditions de jeu exécrables, les haut-garonnais ont franchi l’obstacle landais grâce à un opportunisme bienvenu et en s’appuyant sur une conquête à réaction. La discipline était cette...

Thomas Girard a inscrit un essai lors de la victoire de Colomiers contre Mont-de-Marsan

Vannes signe le trois sur quatre

Le bilan du RC Vannes sur ce premier chapitre est clairement positif. Outre la victoire sur Valence Romans les Bretons se sont installés dans le fauteuil de leader.

Tout en puissance, le deuxième ligne Darren O’Shea a montré la voie. En inscrivant cinq essais, les coéquipiers de l’Irlandais arrivé cet été ont impressionné au stade de la Rabine. Photo Bruno Perrel

Aurillac s’impose en ténor

Le Stade aurillacois s’est imposé à Sapiac grâce à sa fraîcheur et son intelligence, à l’image du demi de mêlée Mikheil Alania, auteur de l’essai victorieux pour son premier match en pro.

Juste dans la gestion, Mikheil Alania a surtout marqué un essai de très belle facture synonyme de victoire. Photo Stéphanie Biscaye

À Nevers, le festin suit la purge

Apathiques pendant une heure face à des Charentais pragmatiques, les Neversois renversent le score et la table pour rafler leur deuxième victoire bonifiée à la maison.

À l’image de ses coéquipiers, Nasoni Naqiri n’a pas eu l’occasion de montrer ses velléités offensives. Photo Fabien Belloli

Ces Oyomen sont dignes de Manducher

Les Oyonnaxiens ont dédié la victoire du retour à Mathon à leur ancien président, Jean-Marc Manducher, décédé au printemps dernier.

Tony Ensor a marqué le premier essai des siens dans une rencontre qu’ils ont dédiée à leur ancien président, Jean-Marc Manducher. Sous une pluie battante, les Oyomen ont d’abord maîtrisé les débats avant de prendre le large. Photo Jean-François Basset

Ne jamais oublier Aurillac

Alors que ce début de saison offre une deuxième division toujours plus homogène, l’équipe aurillacoise prouve qu’elle a la carrure pour jouer mieux que le maintien.

Rassurant faces aux perches, le demi d'ouverture Thomas Vincent s'est aussi illustré dans l'animation.